0

Depuis quelques années, on parle beaucoup plus des tissus bio.

Et il était temps.

Les ravages de l’industrie de la mode et de l’industrie textile en particulier sont significatifs dans de nombreux endroits de notre planète. Mais lorsque je parle de tissus biologiques autour de moi, la question revient sans cesse : « C’est quoi un tissu bio ? Quelle est la différence avec un tissu non-bio ? ».

Et les blagueurs ajoutent même « On peut le manger ? ». 😝

Alors la première réponse est : « Non on ne peut pas manger le tissu bio…. Mais Oui, je peux vous expliquer facilement et rapidement ce que c’est et les différences avec le tissu classique.»

Avez-vous cinq minutes pour enfin bien comprendre la différence ?

Qu’est-ce que le tissu bio ?

Pour faire simple (voir très simple) les caractéristiques principales d’un tissu bio sont :

  • Tissu composé de fibres naturelles (pas de fibres artificielles de type viscose ou synthétiques ) comme le coton, le lin, la soie, la laine, etc;
  • Les fibres sont cultivées sans engrais ni pesticides chimiques;
  • Les fibres, les fils et le tissu bio sont manufacturés et teints sans produit chimique toxique (type métaux lourds). Tous les processus de fabrication et de teinture minimisent les produits chimiques utilisés et récupèrent et traitent tous les effluents liquides.
Culture de coton fleur de coton
Le coton, prêt à être récolté

De plus, les tissus bio sont teint ou imprimé avec des encres spéciales. Mais ces encres ne sont pas nécessairement des encres 100% végétales (type indigo, garance, etc). Les encres utilisées pour les tissus bio ne possèdent aucuns métaux lourds ni aucuns produits nocifs pour la santé.

Et surtout l’entièreté des déchets liquides à la fin du processus sont complètement nettoyés et recyclés pour ne finir dans les rivières et dans les océans. 🌊

Mais malheureusement, ce n’est pas si simple de BIEN comprendre le tissu bio….

Ne pas confondre tissu bio avec tissu durable

Mais sur les étalages du prêt à porter, les collections « durables », « consciencieuses » ou encore « respectueuses » commencent à fleurirent un peu partout.

Est-ce que ces vêtements sont nécessairement en tissus biologiques ?

Et ben la réponse est non !!😱

Parce que pour qu’un tissu ou qu’un vêtement soit effectivement bio, il faut que TOUS les critères ci-dessus soient validés.

Heureusement pour s’en sortir et mieux repérer le greenwashing des marques, il existe des certifications très précises qui contrôlent si les tissus sont bio ou non. En particulier la certification GOTS permet de choisir les tissus et vêtements les plus respectueux de l’environnement.

certification textile ambition GOTS BCI Oeko-tex EU-ecolabel

Si vous voulez mieux comprendre les différentes certifications textiles, j’ai écrit un article sur les 5 plus grandes certifications pour les comparer.

Les différences entre tissu bio et tissu non bio ?

Maintenant que vous comprenez mieux ce qu’est le tissu bio et que vous pouvez facilement repérer les tentatives de greenwashing des grandes marques de prêt-à-porter, voici ce qui différencie principalement les tissus biologiques des tissus classiques dans la pratique.

L’utilisation de matières premières naturelles

Les tissus biologiques seront toujours en fibres naturelles.

Attention, les fibres artificielles (comme la viscose, le bambou, etc) sont issues de matières premières naturelles, mais ce sont des fibres dites artificielles qui nécessitent un traitement chimiques colossale pour être transformées en fibres.

Si vous voulez mieux comprendre les différentes fibres et matières premières, j’ai créé 10 fiches Mémo que vous pouvez télécharger gratuitement.

Donc le tissu bio est majoritairement en fibre naturelle.

Mais pas que….🧐

En effet, les certifications acceptent un pourcentage de fibres non naturelles dans le tissu ou dans le vêtement fini (30% ou 10% maximum en fonction de la catégorie de certification).

Cela explique que vous puissiez trouver des fermetures éclairs en polyester sur un vêtement GOTS ou encore de l’élasthanne dans un jersey de coton certifié bio.

Mais, parce que je crois que les fibres synthétiques sont un véritable problème de pollution des océans, les tissus bio que vous trouverez sur la boutique de Mars-ELLE sont tous 100% en fibres naturelles (coton ou lin).

tissu bio popeline 120 fils imprimé Mars-ELLE fleur bleu jaune moutarde MARS-ELLE
Les tissus bio de Mars-ELLE

L’impact sur la planète

Quand on sait que l’industrie de la mode et l’industrie textile sont dans le TOP 5 des industries les plus polluantes, c’est effectivement un point central de la comparaison. 🌎

Cette différence d’impact se fait à deux niveaux de la production :

  • Durant la culture des fibres

La culture du coton biologique et de toutes les fibres biologiques assure un respect de l’environnement. Savez-vous que 25% des pesticides chimiques utilisez dans le monde sont utilisés pour cultiver le coton non-biologique ? De plus les cultures de coton non-biologique sont très souvent des cultures extensives qui appauvrissent les sols et consomment énormément d’eau. La culture du coton biologique permet d’éviter la pollution par intrant chimique (pesticide et engrais chimique), mais aussi de préserver les sols de la désertification identifier dans les zones de culture de coton standard.

Pour aller plus loin : comprendre la différence de consommation d’eau du coton biologique et du coton standard.

cueilleuse de coton moissonneuse
La récolte du coton
  • Durant le processus de manufacture du tissu

L’étape de filage des fibres, de manufactures du tissu et d’ennoblissage (teinture, impression, traitement) sont des étapes qui peuvent être extrêmement polluantes, surtout dans des pays qui ne mettent pas en place une réelle politique nationnale de protection de l’environnement. Des métaux lourds sont utilisés dans les encres et les égouts hautement pollués sont déversés directement dans les rivières et enfin dans les océans. Le tableau ne fait pas envie.

Mais les certification bio (et en particulier GOTS) couvrent toutes les pollutions de ces étapes et surtout imposent le traitement complet des déchets liquide et ce dans tous les pays de production.

L’aspect santé

Comme discuté dans les paragraphes précédents, le tissu bio est confectionné, traité, teint et imprimé avec des produits qui ne sont pas nocifs, ni pour la planète, ni pour la santé.

En effet, les tissus produits par l’industrie textile classique peuvent contenir des traces, des résidus (et parfois plus) de produits hautement toxiques pour la santé. En particulier les métaux lourds mentionnés ci-dessus.

Cette problématique de santé devient tellement urgente qu’il existe un label de qualité pour assurer que les vêtements ou les tissus ne comportent aucune trace de produits potentiellement toxique pour la personne qui les porte. C’est le label OEKO-TEX (qui ne garantit pas que le tissu soit bio ni qu’il n’utilise pas de produits nocifs. Ce label certifie uniquement que le produit fini ne contient plus aucune trace de produits toxique).

Et les tissus biologiques dans tout ça ?

tissu bio motif voile coton biologique
La collection des tissu bio de Mars-ELLE

Les tissus bio sont par essence OEKO-TEX. Ils ne contiennent aucune trace des produits considérés toxiques étant donné que l’utilisation de ces produits est interdite dans tout le processus de manufacture et de traitement. 😍

Quelles sont les points communs entre un tissu bio et un tissu non-bio ?

Vous avez maintenant un aperçu assez général des différences entre les tissus bio et les tissus classiques. Mais ces tissus ont aussi des points communs.

Prenons deux tissus en coton, avec le même type de toile et de traitement et comparons-les.

De point de vue de la qualité des tissus

Les qualités des tissus vont dépendre des usines dans lesquels ils ont été manufacturés. Mais en sélectionnant des tissus manufacturés dans la même usines (une usine certifiée GOTS peut aussi produire des tissus non-bio), il n’y aura pas de différence visible.

Après des années à travailler dans le textile bio, je ne suis toujours pas capable de reconnaître au toucher si un tissu est bio ou non. Et personne ne peux le faire. En effet, la qualité du tissu n’est pas du tout impactée.

tissu bio motif voile coton biologique

Du point de vue de la tenue des couleurs

Bien souvent lorsqu’il est question de tissu bio, les gens pense que les teintures sont des teintures végétales, type garance, Indigo, etc. Et beaucoup pensent que ces teintures ne tiennent pas bien dans le temps.

Mais pas du tout.

Laissez-moi casser deux aprioris :

  • Ce n’est pas parce qu’un processus utilise des produits naturels qu’il n’est pas nocif pour l’environnement. En effet pour être teint avec des extraits naturels le coton doit passer par une étape de mordançage. Et ce mordançage à grande échelle est polluant.
  • Les tissus bio ne sont pas teint ou imprimé avec des teintures végétales, mais bien avec des encres que ne contiennent pas de produits nocifs et toxiques.

En conclusion, les couleurs tiennent aussi bien dans le temps, lavage après lavage sur les tissus bio que sur les tissus non-bio. Cependant, vous ne trouverez pas de couleurs fluo ou métallisées dans la gamme des couleurs utilisées pour les tissus bio !

Ressources pour aller plus loin :

📌

Psssst: Envie de garder cet article sous la main ou de le partager ? Alors, épingle-le sur Pinterest   

📌
tissu bio ou tissu non bio définition

 

✂  Envie de VRAIMENT comprendre vos tissus ?

✂ 10 fiches mémo pour connaître tous les petits secrets sur vos tissus et ne plus jamais vous tromper :

Mars-Elle

Author Mars-Elle

More posts by Mars-Elle

Laissez un commentaire

✂  Comment faire pour ne plus "rater" vos cousettes ?

 

✂ Apprenez à mieux connaitre vos tissus grâce à ma FORMATION GRATUITE par email. Fini de vous tromper dans vos choix tissu-patron :