0

La double gaze est un tissu assez rependu chez les couturières.

Et pourtant, c’est un tissu très particulier, qui a des caractéristiques uniques et demande un traitement très spécifique pour ne pas se tromper en le cousant.

Qu’est-ce que la double gaze

La double gaze est comme son nom l’indique un tissu composé d’une double épaisseur de gaze #genius.

Et la gaze, c’est quoi ?

C’est un tissu avec un tissage très particulier ou les fils de chaine s’entrecroisent après chaque passage du fil de tram. L’intérêt de ce tissage particulier est de créer un tissu ultra aéré et mou. Et oui, le fait que les fils de chaine s’entrecroisent vient casser la structure du tissu et lui apporte énormément de souplesse, voir de mollesse.

Et donc la double gaze est une double épaisseur de ce tissu aéré maintenue par de petits points réguliers.

Il existe deux types de double gaze :

  • La double gaze gaufrée.
  • La double gaze lisse.

La double gaze gaufrée est en fait le résultat de la tension des petits points qui attachent les deux gazes ensemble. Cette tension créée une forme de quadrillage en apporte cette texture très spécifique à la double gaze gaufrée.

double gaze bio Mars-Elle coton mixte copie

Retrouvez toutes les double gaze gaufrées 100% en coton bio de Mars-elle.com sur la boutique en ligne

Quelles sont les caractéristiques de la double gaze gaufrée

La double gaze est un tissu très particulier avec des caractéristiques qu’on retrouve chez peu de tissu. Bien les connaitre permet de bien choisir le tissu et surtout de l’associer avec le bon projet couture.

La double gaze gaufrée est :

  • Un tissu chaine et trame
  • Généralement en 100% coton
  • Avec un tombé particulièrement souple, voir mou.
  • C’est un tissu léger (entre 120 et 150 gr/m2)
  • Et pourtant c’est un tissu épais (ce qui n’est pas contradictoire, bien que peu courant)
  • Le gaufrage apporte un petit peu d’élasticité naturelle qui donne du confort.
  • C’est un tissu généralement opaque.
  • Mais surtout c’est un tissu qui demande très peu de repassage (voir pas du tout)

Toutes ces caractéristiques font de la double gaze un tissu absorbant, isolant, très doux.

L’isolation vient du fait qu’il y a une couche d’air retenue captive entre les deux épaisseurs de gaze. De plus la texture de la double gaze gaufrée apporte un supplément d’isolation et de confort en temps de chaleur. En effet, plus un tissu est texturé, moins il est en contact avec la peau, plus il est agréable à porter en temps de chaleur.

Bref la double gaze ne ressemble à aucun autre tissu.

Que coudre avec de la double gaze

Quand on parle de double-gaze, le réflexe de beaucoup est de penser aux langes pour bébés, ou aux vêtements des plus petits. Et c’est vrai que ce tissu est absolument parfait pour eux. Isolant, ultra doux, pas besoin de repassage, super souple et un poil extensible pour encore ajouter du confort.

Mais alors pourquoi garder ce tissu uniquement pour les enfants ?

E ce n’est pas moi qui le dit, mais voici une petite galerie d’inspiration pour coudre de la double gaze pour les femmes.

Voici une robe de l’Usine à Bulles, un caraco en de Ivanne Soufflet, une blouse mi- saison de Blousette rose, une combinaison chez Clematisse pattern, un petit haut passe-partout de les Patronnes,  une jupe longue tout confort de chez Ivanne Soufflet et un short parfait pour l’été tout droit sorti d’une boutique de prêt-à-porter.

Comme vous pouvez le voir la double gaze est parfaitement capable de s’adapter à tous les essentiels estivaux du vestiaire féminin et les rendant canicule-compatible, repassage-free et surtout confort-à-toutes-épreuves.

C’est aussi un tissu qui est adapté aux fronces et en général aux looks romantiques.

Ci-dessous, la réalisation d’Élisa dans la double gaze gaufrée rouge. C’est un patron de patternfantastique qui a été légèrement raccourci. De mon côté, j’ai cousu la double gaze Jaune Lime dans un de mes patron favori (Burda vintage) en ajoutant un ourlet arrondi.

On est prêtes pour l’été.

double gaze gaufrée coton bio jaune lime

Retrouvez toutes les double gaze gaufrées 100% en coton bio de Mars-elle.com sur la boutique en ligne

Astuces pour coudre de la double gaze plus facilement

La double gaze et en particulier la double gaze gaufrée est un tissu très particulier qui a aussi des besoins spécifiques en couture. Une débutante peut se retrouver un peu perdue face à ce tombé et ce tissu si spécifique.

  1. C’est un tissu qui peut beaucoup s’effilocher. En effet, étant donné le tissage particulier les fils ne sont pas serrés et peuvent donc plus ou moins s’effilocher à la machine à laver. Il est donc primordial de faire des belles finitions. Mais la bonne nouvelles pour les personnes qui n’ont pas de surjeteuse, c’est que la double gaze est adaptée pour coudre des coutures anglaises, c’est ce que j’ai fait pour ma couture Burda Vintage.
  • La souplesse et la mollesse de ce tissu en font une pièce assez compliquée à couper. Pour venir à bout de ce bout de tissu qui semble ne pas avoir de forme. Un seul conseil : repasser abondamment votre tissu avant la découpe pour réduire le gaufrage (qui reviendra après). Prenez le temps de bien positionner le tissu à plat et maintenez le avec de nombreux poids au moment de la découpe.
  • Le fait que le tissu soit extensible le rend compliqué à gérer pour les détails de finitions qui demandent de la précision comme les cols de chemise, les ourlets ou encore la pose d’un biais en double gaze. Pour éviter tous les problèmes, faites une couture de maintient dans la marge de couture des zones arrondies avant de les coudre. cela permet d’éviter qu’elles ne s’étirent pendant la couture. De plus, le fer à repasser, l’épinglage et surtout la zénitude sont vos meilleurs amis pour passer ces coutures sans encombre.

Alors est ce que la double gaze est faites pour vous ?

Retrouvez toutes les double gaze gaufrées 100% en coton bio de Mars-elle.com sur la boutique en ligne

Mars'elle

Author Mars'elle

More posts by Mars'elle

Join the discussion 8 commentaires

  • Henriet dit :

    Merci pour cette article .Savez-vous que l’origine de ce tissage vient du Moyen Orient et plus précisément de Gaza?D’ou son nom.
    Personnellement je le coupe sans le repasser et je mets des biais en coton « normal ».

  • Mélissa dit :

    Bonjour ,
    Merci pour cet article très complet.
    Je me pose une question concernant le repassage avant la coupe de la double gaze .
    Si mon souhait est de porter mon vêtement cousu avec l’aspect naturel du tissu c’est à dire gaufré( sans avoir besoin de repassage ), est ce que mon vêtement ne sera pas trop petit ?

    • Mars'elle dit :

      Je ne suis pas certaine de bien comprendre la question. personnellement, je porte ma blouse sans la repasser, avec l’aspect gaufré, et elle n’est pas du tout trop petite. Au moment de la découpe, le tissu est gaufré et éventuellement pour se simplifier la vie, on peut mettre un grand coup de repassage pour la couture de certaines pièces si c’est plus facile (comme par exemple pour faire un tout petit ourlet.

      • Pascale dit :

        Bonjour,
        Si je vous lis bien, vous coupez donc le tissu gaufré et vous le repassez seulement APRES l’avoir coupé pour le coudre???

        J’ai un super beau coupon de double gaze mais je n’ose pas l’utiliser de crainte de le rater…
        Merci pour votre aide

    • Bonjour,
      Je comprends très bien la question de Melissa.
      Le tissus est gaufré et si on le repasse il s’aplatira et deviendra plus large.
      Si je découpe le patron sur le tissus aplati les dimensions ne correspondront plus à la grandeur du patron une fois que le vêtement sera lavé et qu’il aura repris sa forme gaufrée… ???
      J’aurais également avoir l’explication.
      Merci.
      Jack.

  • lila dit :

    Est-ce que vous connaissez la voile de laine ? C’est un tissu très doux je ne mets plus que ça !

    • Noëlle DENISE dit :

      Bonjour, je me pose la même question, forcément, une fois que le tissu se sera rétracté, les pièces du patron coupées seront plus petites… Personnellement, je préfère m’embêter et couper sur le tissu non repassé.
      Merci de nous éclairer

      • Mars'elle dit :

        il faut couper le tissu avant de le repasser et bien le repasser, une fois couper, avant la couture. Mais j’ai déjà rencontrer des couturières qui le repasse AVANT de le couper et qui n’ont pas de soucis de taille.

Laissez un commentaire

✄ Envie de Vraiment comprendre vos tissus ? 

➨ Demandez vos 10 fiches gratuites pour ENFIN comprendre tous les secrets de vos tissus et ne plus vous tromper :