0

Est-ce que ça vous est déjà arrivé de perdre votre passion? Votre inspiration? Votre envie de coudre? 

Ça a l’air effrayant comme ça (ça l’est un peu, d’ailleurs...), mais c’est la réalité à laquelle j’ai dû me confronter il y a quelques semaines. Je me suis retrouvée face à des projets couture, et ce, sans une once d’énergie ou d’envie de m’y atteler… 😓

Evidemment, dans une telle situation, c’est d’abord la panique! 

Que faire pour mes projets couture urgents pour l’été? 

Comment faire pour retrouver la motivation de m’attaquer aux designs de Mars-Elle pour être sûre de ne pas avoir de retard? 

Est-ce que mon inspiration de couturière va se décider un jour à revenir? 

PANIQUE, PANIQUE, PANIQUE! #vismaviededramaqueen

tissu bio popeline coton fleur Mars-ELLE GOTS coton biologique couture durable écologique motif imprimé fleur lys blanc jungle bleu foncé

Mais c’est là que j’ai eu l’idée du siècle : faire appel à vous , mon armée de couturières, pour savoir ce que vous feriez dans une telle situation. Et heureusement pour moi, vous avez été au rendez-vous pour m’éclairer pendant cette petite crise. J’ai donc décidé de vous faire une petite compilation des meilleures idées qui m’ont été envoyées… 👀

1. Ne pas insister et prendre son temps

Cette stratégie peut sembler un peu bateau, et pourtant!

Laissez moi vous présenter les choses autrement: vous vous rappelez quand vous étudiez pour un examen et que la matière ne rentrait pas? Une pause pour aller marcher un peu ou prendre un goûter et ça repart presque tout seul dans la foulées.

La couture, c’est la même chose: si on insiste, c’est la galère totale. Rien ne va, on fait des bêtises à gogo et le résultat final est souvent très moyen…

Mais si on se laisse le temps qu’il faut (tout dépend d’une personne à l’autre bien évidemment, il n’y a pas de période magique de repos qui conviendrait à tout le monde), on peut ensuite reprendre nos projets avec un meilleur état d’esprit, une meilleure concentration et un nouvel élan d’envie et de passion de volonté.🍃

2. S’attaquer à une cousette plaisir

Bah oui, après tout, c’est vrai qu’une cousette avec un patron inconnu, ça peut s’avérer vraiment prise de tête. Mais demandez-moi de coudre un Hemlock Tee, et je vous le ferai presque les yeux fermés tout en imaginant un nouveau hack improbable! 🙈

En tant que couturière, on a toutes notre patron chouchou, celui que l’on a cousu des dizaines de fois, celui qui nous inspire, celui qui nous va à la perfection… Et souvent, c’est le patron par excellence que l’on peut coudre sans aucun effort.

garde-robe durable cousue main challenge 5 ans sans shopping fast-fashion mars-ELLE tissu bio
Voilà un de mes hack favori du Hemlock Tee: le transformer en Sweat doudou avec un large col.

C’est parfois l’étincelle nécessaire pour allumer l’envie, relâcher la pression et reprendre la suite de nos projets avec le plein d’énergie et toute la motivation nécessaire.

3. coudre pour les autres

Coudre pour les autres peut aussi apparaître comme une solution miracle à la perte du mojo.

En effet, coudre pour quelqu’un, cela nous permet de nous concentrer sur le plaisir final, le plaisir que l’on partagera avec la personne à qui la cousette est destinée. Ça permet de passer au-delà de l’étape même de la couture, pour nous aider à trouver la motivation dans un autre aspect de la couture-même du vêtement. 🎁

(Et puis, pourquoi pas en profiter pour tester quelques-unes de ces super idées de cadeaux cousus-main? )

tissu bio popeline coton mars-elle

4. s’inspirer des projets des autres 

Parfois, quand le mojo s’en va, c’est peut-être à cause d’une panne ou d’un excès d’inspiration. Votre liste d’envie déborde et vous ne savez pas par où vous lancer. Ou, au contraire, vous avez vraiment besoin de nouvelles pièces, mais vous ne trouvez rien qui vous plaise ou qui corresponde à vos goûts. 

Pour régler ce problème, rien de tel qu’un petit peu d’espionnage industriel! 😈

Je plaisante, bien sûr!

Mais plus sérieusement, parfois, la réponse à notre question se trouve bel et bien chez nos copines couturière! Nous avons toutes des différences en matière de goûts, de niveau, de temps passé devant notre machine ou à chercher des patrons. Du coup, il se pourrait totalement que certaines découvrent des patrons insolites sur lesquels vous ne seriez jamais tombées.

coton bio couture écologie durable

Pour ce genre de découverte, Pinterest est également une vraie mine d’or (j’essaie d’ailleurs de vous partager tout un tas d’idées sur la page pinterest de Mars-Elle). En quelques clics, vous aurez accès à tous genre de patrons et de tutos couture pour faire renaître en vous l’inspiration! 💭

Attention, gros risque de retour du mojo en flamme!

5. faire du rangement 

De tous vos conseils, celui du rangement est celui qui m’a paru le plus étrange…

Même si je suis bien obligé de faire des tris dans mes cousettes et dans mes stocks de tissus de temps à autre, moi et mon bazar créatif, ça reste une très grande histoire d’amour... Alors, m’en débarrasser, cela me semble être une bien drôle d’idée! 😜

Et pourtant, vous avez été super nombreuses à m’affirmer que faire du tri et du rangement dans votre atelier vous permettais de faire une véritable remise à zéro, un “reset” de votre état d’esprit, et que vous étiez ensuite remplie d’une nouvelle énergie pour reprendre votre planning couture. 

guide pratique tissu
Mettre de l’ordre dans mon bazar créatif… NAAAN, je suis pas prêtes pour ça !😅

Malheureusement, je ne peux pas vous en dire plus sur cette technique, car il me reste encore à trouver le courage de la tester. 

6. s’attaquer à des projets dans d’autres disciplines ou changer d’air, tout simplement

Ce sixième et dernier conseil est certainement celui que je préfère et que j’applique le plus souvent! 

En effet, pour moi,  pouvoir se tourner vers d’autres hobbys est une véritable source d’inspiration en soi. Que ce soit pour mes cousettes, ou pour Mars-Elle, j’aime m’imprégner d’éléments qui m’entourent, m’inspirer de la nature, d’œuvres d’art, de ma vie. 

Alors quand je prends le temps de me consacrer pleinement à ces éléments (peinture, céramique, yoga, thé-papote-avec-des-amies #commentça-çacomptepas?), c’est pour moi une précieuse occasion de recharger mes batteries créatives. ⚡

tissu bio ginkgo biloba Mars-elle
Le besoin de faire autre chose se fait toujours ressentir, mais pas sans lien avec Mars-Elle 🦄

Alors, toujours à la recherche de votre mojo couture, ou une de ces astuces vous a-t-elle permis de le retrouver? 

Quelles sont vos astuces super efficaces pour le retrouver? 

Mars-Elle

Author Mars-Elle

More posts by Mars-Elle

Join the discussion 4 commentaires

  • mamiedo dit :

    Coucou, la créativité ça ne se commande pas ! Il faut de l’envie et ça vient tout seul alors j’attends que l’inspiration veuille bien revenir … faire du tri dans l’armoire permet de ressortir parfois de jolis tissus oubliés, coudre pour mes Zamours, ressortir un patron chouchou … des astuces déjà nommées mais savec moi ça marche. La couture (tricot et broderie idem) doivent rester plaisir …

  • Cécile dit :

    Bonjour,
    Je connais ce sentiment , je l’ai ponctuellement à certaines periode pour la couture et aussi d’autres activitèss crèatives. Je cuds, je brode, je crchète et tricote (pas tout en meme temps), ce sont mes loisirs crèatifs. Et la perte de mojo arrive parfois, c’est mojo crèatif en gènèra. Plus ou pas envie de toucher une aiguille un crchet. Alors comme je pratique ces activitès en temps que Loisirs , je veux que ça reste un loisir et pas contrainte. Je laisse passer, je fais une pause crèative et passe à tout autre chose: lecture, jardin, ballade, je profite de ces moments pour repartager des activitès sorrties avec monsieur,car quand je suis en plein mojo, je suis un eu “autocentrèe” sur ce que je fais. Puis ça revent petit à petit, grace à Pinteresr, c’est vrai que c’est super(mieux que insta pour moi), il invitevraiment à la creatin en mode actif, avec les tutos. Je reprends acec ds petites cousettes en gènèrale inspirèes de “vrais besoins” :deco maison ou vetements facile. Par exemole cet ètè j’ai repris avec un petit ensemble de nuit inspirè d’un tuto video qui expliquait comment tracer le patron pas à pas, puis j’ai fait unsac, et des coussins de chaise. J’ai commencè en septembre des taies d’oreiller, que j’avance petit à petit. Enfait quand c’est comme ça , pour garder la flamme, j’ètale le projet en faisant un peuchaque jour. Sinon, j’arrive vite à saturation. Le rangement est aussi un bon moyen de me relancer et surtout le tri. Avec trop tissus , laine; je me sends vite dèborder. Alors je tri, j’essaye d’attribuer un projet motivant pour chacun et le reste si ça fait trop longtemps que je l’ai je m’en sèpare, je le revends ou donne. Je me dsque s j’avais voulu en faire qq chose ça serait dèja fait.
    Voila à peu près comment je traverse ces periodes.

  • Coucou,

    Même si l’idée du rangement de l’atelier peut paraître bizarre, elle est super efficace (pour moi en tous les cas). Je redécouvre toujours des tissus et une nouvelle inspiration nait de certains d’entre eux. Nouvelle inspiration, car en général ce n’est jamais pour cela que j’avais acheté le tissu oublié 😉

    Lilie

    • Mars-Elle dit :

      OUi, sortir tous mes tissus (ou une partie du moins) est super efficace pour me remettre le mojo couture. Je pense que c’est vraiment le contact physique. ça me permet de toucher le tissu et ça fait ressortir plein de possibles créatifs. j’adore ça…. mais ranger?? il faudrait peut-être que j’essaye 😉

Laissez un commentaire

✄ Envie de Vraiment comprendre vos tissus ? 

➨ Demandez vos 10 fiches gratuites pour ENFIN comprendre tous les secrets de vos tissus et ne plus vous tromper :