0

Coudre sa garde-robe pour échapper à la fast fashion, c’est bien… Mais coudre une garde-robe raisonnée pour surmonter les dérives de la fast-fashion et de la surconsommation, c’est encore mieux! 💯

Mais une garde robe raisonnée, c’est quoi au fond? 

Tout simplement, c’est la garde-robe de nos rêves: bien organisée, super coordonnée, remplie de tenues potentielles déclinables à l’infini, et le tout, sans crouler sous des vêtements que l’on ne met qu’une fois par an. 

ça a l’air inimaginable, je sais… Et pourtant, je vais vous expliquer comment je chemine vers ce but ultime de la couturière écofriendly! 

joli tissu bio

La structure BTI, kesako? 

Depuis que je couds, j’ai arrêté de faire les magasins et je peux réaliser 100% (ou presque) de mes envies de fringues… Et pourtant, une chose n’a pas changé. Tous les matins, soit j’enfile mon uniforme sans réfléchir (Jeans, T-shirt, gilet/pull/sweatshirt), soit je me lamente parce que je n’ai rien à me mettre.

Enfin… 😓

Remettons tout de suite les pendules à l’heure. J’ai plein de trucs à me mettre, et des vêtements que j’aime. Mais les tenues que je porte régulièrement sont plus confortables que stylées, plus casual que valorisantes. Et puis surtout elles sont toujours les mêmes. La même silhouette, le même look.

tissu biologique pantalon bleu marine mars-elle
Mon uniforme, T-shirt, pantalon confortable, un sweat et une vieille paire de baskets.

C’est pour remédier à ce soucis que j’ai mis au point ma super technique, la technique BTI, il y a déjà 5 ans. 

Le basique (B)

+

Le petit-truc-en-plus ou Twist (T)

+

Le vêtement à grand Impact (I)

Les 3 axes B-T-I (« Bouge Ton Imagination », ou « Bande Toute Illustrée », ou « Bref Tu Imagines », ou encore « Ben Tu Insistes ? », etc, etc)

Mon théorème BTI, si on peut l’appeler comme ça, postule que ces trois types de vêtements sont nécessaires au sein d’une garde-robe afin de pouvoir échapper au syndrôme de l’uniforme et de pouvoir mixer et remixer ses cousettes préférées pour en faire plein de tenues super stylées. 💃🏻

Mais comment fonctionne ce théorème? 

C’est très simple! 

Les basiques 

Ce sont des vêtements unis ou avec un petit motif ultra discret, d’une seule couleur, sans passepoil ou empiècement contrastant, sans broderie, ou doublure qui décape, avec une coupe relativement simple. Basique de basique. En gros, dans cette catégorie, on retrouve le Jeans, le T-shirt et le chemisier uni, mais aussi la petite veste de blazer, etc. Il sont basiques certes, mais rien ne les empêche d’être bien coupés, adaptés à votre morphologie et avec des formes actuelles. 👚

analyse garde-robe durable et raisonnée
Les “Basiques” de la penderie.

Les Twists 

Ils correspondent à la catégorie “intermédiaire”. Osés, mais pas trop. Travaillés, mais pas surchargés. Typiquement, ce seront des imprimés avec des petits motifs, des empiècements contrastants, des inserts, passepoils ou broderies. C’est aussi dans cette catégorie que viendront les coupes assez particulières (les décolletés dos, les froufrous, les volants ou les plis dans tous les sens). 👕

analyse garde-robe durable et raisonnée
Les “Twists” de ma penderie.

Les Impacts

Ce sont les pièces WaaahouW du dressing. Celles qui nous laissent bouche bée, qui nous éblouissent par leurs couleurs et leurs motifs, leurs contrastes marquées et leurs coupes super originales. Le pantalon au motif « toucan » tropical, le blazer avec fleurs de « Java », la jupe en wax de « là-bas », mais aussi la veste jaune « canari » ou le pantalon orange pour être assorti a son Apérol spritz en soirée. Ça dépote et c’est tant mieux ! 👘

analyse garde-robe durable et raisonnée
Les “Impacts” de ma penderie. Beaucoup dans le rouge.

Comment combiner les BTI?

Sur base de ces trois axes, les combinaisons se font spontanément entre les Basiques entre eux, les Basiques et les Twists et les Basiques et les Impacts. Certaines combinaisons peuvent également être possible entre les autres catégories, à condition d’avoir coordonné sa palette de couleurs. 

Les Basiques se mariant avec tout, les Twist se combinant un peu moins bien et les Impacts étant carrément plus compliqués à assembler, une garde robe bien balancée devrait se composer de :

  • Une bonne base de Basiques (45%)
  • Une quantité substantielle de Twists (35%)
  • Un soupçon d’Impact (20%)
Inventaire complet en vidéo

Ainsi, fini les gardes-robes remplies de cousettes incompatibles et place à votre inspiration pour composer vos meilleures tenues. 

Attention, n’oubliez pas que chaque catégorie nécessite tant de haut que de bas! Bah oui, pas question de ne sortir qu’à moitié habillé! 

En plus, une garde-robe bien balancée permettra plus de style et de tenues différentes avec un même nombre de vêtements. Une garde-robe devrait donc contenir en proportions sensiblement égales des hauts et des bas. Avoir un Jeans et 6 hauts, cela fait 6 tenues sensiblement similaires mais avoir une jupe, un jeans, un pantalon droit et 4 hauts, cela permet de faire 12 tenues assez différentes. Le tout avec le même nombre de pièces. 👫

La dessus j’ai carrément des progrès à faire…

Retour vers le passé: état des lieux de ma garde robe il y a 5 ans

Il y a 5 ans, cet équilibre, qui est pourtant le maître mot de ma technique BTI, était totalement inexistant dans ma garde-robe. En effet, je n’avais que peu de variété et donc, seulement très peu de possibilité au niveau du remixage de mes tenues. 

Mes basiques, bien que nombreux, étaient loin d’être dingue, surtout considérant le fait qu’ils étaient cousus dans des couleurs que je ne porte presque jamais… 

tissu bio popeline coton fleur Mars-ELLE GOTS coton biologique couture durable écologique motif imprimé fleur lys blanc jungle bleu foncé
Une de mes pièce “Impact” préférée. Celle que je porte avec le plus de plaisir!

Mes Impacts étaient presque inexistants et j’avais d’ailleurs du mal à les reconnaître de par leur discrétion… 

Et tout le reste, ce n’était que des twists… 

En gros, l’analyse B-T-I de mes cousettes donne le résultat suivant :

« B », c’est Bof (pas assez).

« T », c’est Trop (et très clairement).

« I » c’est Insuffisant.

Quant au type de vêtements cousus, l’état des lieux d’il y a 5 ans donne environ :

Top (T-shirt, blouse, chemisier)                  55%

Haut (veste, pull)                                           25%

Bas (jupe, pantalon)                                      15%

Robe                                                                  5%

Du coup, entre les effets trop similaires et le manque de variétés dans les modèles de mes différentes cousettes, les opportunités de combinaisons originales étaient vraiment limitées. 😣

tutoriel hack modification patron couture sweat molleton bio mars-elle passepoile tuto
Le sweat presque orange… pas tous les jours facile à mettre. mais comme je l’aime celui là!

Au vu de cette conclusion, je m’étais donc fixée plusieurs objectifs: 

  • coudre plus de bas variés afin de ne pas sortir automatiquement mon jeans
  • coudre du basique qui me correspond et qui est facilement associable
  • me laisser de la place pour des pièces plus “tape à l’oeil”

Et le plaisir couture dans tout ça ? C’est bien lui qui me pousse vers ma collection de passepoils, qui me pousse dans les associations de tissus et des modifications de patrons, qui me font frémir pour un imprimé mignon tout plein. 

Qu’est ce que j’en fais de mon plaisir couture, alors ? 

Le plaisir de porter un Basique parfait. Même après des années, je ne m’en lasse pas.

Mon plaisir couture doit évoluer et se focaliser sur des finitions aux petits oignons, du fit parfait et des tissus de qualité supérieure. Et de temps en temps prendre son pied (mon pied) sur une pièce hors du commun qui sera moins portée mais qui allumera ma garde-robe . 👀

Et maintenant? 

Cinq ans plus tard, j’ai continué à réfléchir à ces questions. et après un inventaire complet de ma garde robe cousue-main fin de l’été je me rends compte que la situation a quand même bien changé.

La proportion BTI

Niveau proportion je trouve que c’est vraiment bien plus équilibré:

  • B : 32 pièces.
  • T : 24 pièces.
  • I : 14 pièces.
Jersey interlock tissu bio coquelicot Mars-ELLE
Confortable, simple, facile à assortir. voila une pièce que j’ai énormément portée.

Je sens que j’ai vraiment pris mon pied sur les pièces à fort Impact. Je suis très fière de ces cousettes mais, ce qui est très nouveau, c’est que je les porte très souvent. Je pense que le concept d’impact est bien intégré!

Au niveau des Twist, je me suis un peu restreinte au profit des pièces à impact.

Pour les pièces basiques, je sens que la partie “été” de ma garde-robe est assez bien fournie. Par contre, pour l’hiver, j’ai vraiment du boulot en couture !

L’équilibre haut VS bas

Autant la théorie d’avoir autant de pièces en bas que de pièces en haut pour créer plus de looks variés est limpide, autant elle ne s’applique pas trop à mon quotidien. Mon jeans et moi on est presque inséparable. 

La couture du pantalon Saiki m’a toutefois permis de varier un peu mes looks.

tissu bio pantalon bleu marine mars-elle
Pantalon Saiki en twill bleu très foncé. Un nouveau basique énormément porté.

Mais je sens que je n’ai pas envie de me travestir et de me forcer à porter autre chose que ce qui me fait du bien. Depuis quelques années, c’est le Jeans qui me va. Et bien voilà.

Au moins, je sais que je ne vais pas trop me lancer dans la couture de jupe crayon pour le moment en tout cas.

Est ce que vous avez déjà fait une analyse sincère et réfléchie de votre garde-robe cousue-main ?

Mars-Elle

Author Mars-Elle

More posts by Mars-Elle

Join the discussion 5 commentaires

  • Cecile dit :

    Bonjour, encore une fois je me retrouve dans ce “thèorème” .
    C’est bien pour ça que ton blog me plait.
    Je couds aussi des basique aprzs une analyse de ma garde robe lorsque je fais du tri. Je couds pas tout faute de temps, mais quand je veux me coudre qqchose, je me pose la question de ce dont j’ai vraiment besoin, car je sais que je le porterai et ça me motive. Pour le twist, c’est en modifiant un peu le patron avec un detail ou deux. Quand à l’impact j’essaye d’optimiser mon tissus, de voir si je trouve des coupons revendus. Mais comme tout le dit souvent c’est dans les finitions que se dessine la durabilitè : on le portera plus longtemps car il nous plaira mieux et s’abimera moins vite.

  • Bonjour
    Je découvre ce blog et cet article n’en est que le 2eme que je lis. Deux articles extrêmement intéressants. (le premier c’est celui sur les différents patrons de sweat). Je m’abonne !
    Pascale

  • Florence dit :

    J’étais complétement passée à coté de cet article alors qu’il est super intéressant! L’axe BTI me parle vraiment! J’ai pas mal travaillé ma garde-robe été cette année et je vais m’attaquer à l’hiver. Cet été, j’ai cousu des basiques, des unis. Pour l’hiver, j’ai pour projet des blouses et des chemises à motif pour twister mes pulls unis.

    • Mars-Elle dit :

      Trop contente que cet article te plaise. Selon mon analyse je suis de plus en plus équilibrée pour l’été… par contre pour l’hiver, c’ets un peu la panique… Il faut vraiment que je m’y mette. il me manque plusieurs bons basiques. et des pulls sympas. mais je vais remédier à tout ça bientooooot 😅

Laissez un commentaire

✄ Envie de Vraiment comprendre vos tissus ? 

➨ Demandez vos 10 fiches gratuites pour ENFIN comprendre tous les secrets de vos tissus et ne plus vous tromper :