0

Ça vous arrive aussi, face à votre garde-robe qui déborde, de vous dire que vous n’avez rien à vous mettre? Ça vous arrive aussi de ne plus trouver de place dans votre penderie pour cette nouvelle cousette ou ce nouveau vêtement ?

 

Je n’en pouvais plus de voir ces piles de vêtements que je ne porte pas et qui encombrent ma garde-robe. A la fin de l’année dernière, c’était le moment idéal pour une détox de garde-robe. J’ai pris mon courage à deux mains et j’ai fait place nette après 5 ans sans faire de shopping.

 

Détox garde-robe tutoriel Truc et astuce couture débutant durable

 

Plus simple à dire qu’à faire ! Parce que trier sa garde-robe, ça demande du temps, mais surtout, trier ses vêtements (et particulièrement ses cousettes) ça demande de faire beaucoup de choix ! Et pour faire les choix les plus pertinents et les plus efficaces, je me suis fixée quelques petites règles que je partage avec vous.

 

1 – Tout sortir de la penderie

 

La stratégie classique est de retirer un-à-un de votre garde-robe, les vêtements dont vous voulez vous séparer. Je vous conseille la méthode inverse, plus incisive et percutante ! Commencez par retirer TOUS les vêtements de votre garde-robe. Ensuite, remettez en place les vêtements que vous voulez garder, un-à-un,.

 

Cette approche permet de vraiment faire place nette et évite le tri superficiel qui n’élimine que ce qui déborde mais ne crée pas d’espace pour l’avenir. Ne décidez pas quels vêtements « quittent » votre penderie, décidez quels vêtements « restent ». Tous les vêtements qui ne réintègrent pas votre garde-robe ne sont pas perdus, ils auront une seconde vie, ailleurs.

 

Détox garde-robe tutoriel Truc et astuce couture débutant durable

 

Bien sûr votre dressing, votre chambre, où bien votre emploi du temps ne vous permettront probablement pas de traiter tous vos vêtements en une fois. Dans ce cas, procédez par catégories : d’abord les T-shirts, puis les robes, puis les pulls, etc.

 

2 – Pas porté depuis 2 ans, 1 an ?

 

Réintégrez les élus de votre coeur dans leur dressing ? Oui, mais sur base de quels critères ?

 

Pour ma part, les vêtements combinant toutes les caractéristiques suivantes sont directement réintégrés dans mon dressing :

 

  1. Ceux portés il y a moins de deux ans, ET
  2. Qui me vont bien maintenant (et pas quand j’aurai pris ou perdu 5 kg), ET
  3. Que j’aime porter, ET
  4. Qui sont en bon état : pas de trou ni tache ni de décoloration.

 

Le premier critère est le plus efficace. Il permet de se libérer de tous ces vêtements que nous gardons « au cas où » (…je me remets au sport, je dois aller repeindre l’appart de ma tante, je retourne aux sports d’hiver, je suis enfin invitée un bal romantique à Versailles, etc.). Encore plus radical : placer le curseur non pas à deux, mais à 1 an seulement!

Détox garde-robe tutoriel Truc et astuce couture débutant durable

 

J’ai fait quelques petites exceptions au critère d’utilisation du vêtement :

◆ J’ai conservé une tenue « travaux manuels » juste au cas où. Et j’ai bien entendu évacué les cinq autres tenues du même genre !

◆ J’ai aussi gardé deux robes « mariage-compatibles » qui remplissent les critères 2, 3 et 4 !

◆ Les autres exceptions sont développées dans le chapitre suivant. Attention : émotion !

3 – Quid des vêtements émotionnels ?

 

Et quand je vous parle de vêtements émotionnels, je vous parle surtout de nos cousettes !

 

Et bien oui, nous, couturières, sommes particulièrement attachées à nos réalisations. Et vous avez peut-être comme moi quelques vêtements cousus-main qui ne passent pas le test des 4 critères susmentionnés. (Quelques-uns ou beaucoup ??)

 

Peu importe qu’ils ne nous aillent pas parfaitement, que nous nous soyons plantées dans le choix du patron, du tissu ou de la couleur. On les a rêvés, réalisés, portés (peut-être juste une fois) ; nous avons chacune une réaction différente et très personnelle face à ces vêtements, mais on les aime. Dur-dur de s’en séparer, n’est ce pas ?

 

Personnellement, j’ai fait le choix de garder certaines de mes cousettes que je ne porte pas beaucoup. Parce que c’était les premières, parce que j’adore le tissu, parce que je les ai portées à tel événement mémorable, etc. Si vous êtes comme moi, je vous conseille deux choses

Détox garde-robe tutoriel Truc et astuce couture débutant durable

 

◆ Premièrement : faites quand-même le tri. Si vous gardez tous vos vêtements parce qu’ils sont de près ou de loin émotionnels ; ça ne sert à rien.

◆ Deuxièmement : rangez ces vêtements séparément, faites en une catégorie à part. Vous n’allez plus les porter, ou du moins pas tout de suite. Inutile qu’ils encombrent votre garde-robe et que vous les voyez tous les matins ! Trouvez leur un endroit rien que pour eux, ailleurs. Maintenant que vous avez fait le tri dans votre penderie, l’espace n’est plus un problème.

Pour éviter de refaire des cousettes-erreurs que je ne porterai pas trop, j’ai fait un petit manifeste pour coudre une garde-robe plus durable et raisonnée.

 

4 – Libérez-vous et libérez-les

 

A ce stade du rangement, les vêtements que vous portez et que vous aimez sont dans votre penderie (étape 2). Vous avez pu faire des choix concernant vos vêtements ou cousettes sentimentales (étape 3). Et il y un tas de vêtements au milieu de la pièce.

 

Le risque, à ce moment précis, c’est le craquage, le rajout vite fait de l’un ou l’autre vêtement dans votre garde robe. Parce que quand même : « On ne sait jamais !». Et puis tel autre, parce que « Je l’avais oublié !». Jusqu’au moment ou votre garde-robe se retrouve à nouveau bien pleine.

 

Vous n’avez pas l’habitude de vous séparer de vos affaires ? Peut-être avez vous peur ? Peut-être n’êtes vous pas confiantes en l’avenir ?

 

Pour éviter cette tendance « naturelle » à tout remettre dans votre penderie à la dernière minute, souhaitez une « bonne seconde vie » à ces vêtements. Félicitez vous de votre geste, c’est un plus pour la planète. Et si vous ne me croyez pas, allez faire ce très bon Quizz chez France Nature et Environnement sur l’impact de notre garde-robe

Détox garde-robe tutoriel Truc et astuce couture débutant durable

 

Trier les vêtements non portés, c’est en fait un beau geste pour la planète. En les gardant encore sans réelle certitude de les porter, vous empêchez ces vêtements de prolonger leur vie et de servir à d’autres personnes ou à d’autres usages.

 

Faites vous confiance. Votre première évaluation lors des étapes 2 et 3 est la plus pertinente. En acceptant que le reste de vos vêtements parte pour une seconde vie, vous vous libérez d’une garde-robe encombrée. Et peut-être aussi un peu de votre passé ?

 

5 – Avant d’évacuer : analyse et apprentissage

 

La partie la plus difficile du travail est faite. Vous avez fait le tri. Mais attention, il serait dommage d’évacuer tous ces vêtements sans se poser quelques questions.

 

  1. Combien d’argent est ce que tout cela représente ? Prenez la pile de vêtement dont vous vous séparez et estimez honnêtement combien ils ont couté. Vous serez surprise de voir le total (Ha oui, quand même…). Une questions équivalente pour vos cousettes pourrait être : combien de temps est ce que j’ai passé à coudre ces vêtements ? Le but n’est certes pas de culpabiliser, mais simplement de réaliser ce que cette pile représente d’efforts et d’argent, pour éventuellement faire un pas vers une meilleure utilisation de votre budget (temps ou argent) pour vos fringues.
  2. Pourquoi est-ce-que je l’ai acheté (cousu) et pas beaucoup porté ? En réfléchissant à cette question, les futurs achats (et cousettes) seront sans nul doute plus pertinents et plus portés.

 

Détox garde-robe tutoriel Truc et astuce couture débutant durable

6 – Que faire de vêtements à évacuer ?

 

Concernant vos vêtements de qualité et en bon état, le plus évident (mais pas toujours le plus simple) est de les proposer aux personnes de votre entourage. Ils pourraient être intéressées. Amis, famille, collègues. Ces vêtements peuvent aussi être mis en vente en ligne sur des sites et applis de vente de seconde main (Vinted, Le Bon Coin, etc.) ou plus simplement au magasin de seconde main de votre quartier.

 

Pour le reste, ne jetez rien à la poubelle ! Mettez vos vêtements propres et secs (cousettes comprises) dans de grands sacs fermés et déposez les dans une borne de recyclage textile. Ils vont entamer une nouvelle vie.

 

ça vous intéresse de savoir ce que deviennent vos vêtements et vos cousettes une fois posés dans ces bornes de recyclage  ? –> Le véritable recyclage de vos vêtements après la benne à recyclage textile.

 

 

 

 

📌 Psssst: Envie de garder cet article sous la main ou de le partager ? Alors, épingle-le sur Pinterest  📌

 

Détox garde-robe tutoriel Truc et astuce couture débutant durable infographie

✂  Envie de VRAIMENT comprendre vos tissus ?

✂ 10 fiches mémo pour connaître tous les petits secrets sur vos tissus et ne plus jamais vous tromper :

Mars-Elle

Author Mars-Elle

More posts by Mars-Elle

Join the discussion 6 commentaires

  • Magmag dit :

    Très interessant cet article, personnellement, je trie mes vêtements à chaque changement de saison, soit 2 fois par an, car, par manque de place, les vêtements hors saison sont stockés dans 3 cartons dans le haut d’un placard. La rotation me permet de vérifier à chaque fois ceux qui ont été portés ou pas, ceux qui ne sont plus mettables, etc…
    J’avoue que j’en garde un peu plus que ce que je voudrais mais avec une bonne raison toute simple, c’est que parfois, je cours tellement après le temps que je n’ai pas le temps de laver/repasser mes vêtements préférés, je suis donc obligée d’aller chercher dans les profondeurs, c’est donc rare que les vêtements que je garde restent toute une saison sans avoir été portés !

  • J’avais fait un tri il y a un an ou deux, mais quand je lis ta petite methodo, je me dis que mon tri n’a peut-être pas été très efficace, ça me donne très envie de m’y remettre. Et oui, je suis très intéressée de savoir ce que deviennent les vêtements que l’on amène dans les bacs de tri!

    • Mars-Elle dit :

      Après, je pense que je vais quand même continuer à faire de tri régulièrement. mais j’ai été étonnée moi même de me séparer d’autant de vêtement. ET ça fait un bien fou! Bon tri à toi !

  • c_cousu dit :

    Bravo pour cet article et merci. Je vais imprimer tes visuels pour les mettre sous le nez de mon chéri qui garde même des vêtements que je n’ai jamais vu sur lui (et nous sommes ensembles depuis 13 ans, oui oui… !)
    Question subsidiaire, quid des vêtements troués mais dont le tissu reste en bon état, Je me dis « je les garde pour réutilisé le tissu pour des cousettes accessoire, poupées ou autre mais du coup j’entasse et je ne fais que déplacer le problème du tri…

    En tous cas merci pour ton partage d’expérience, je file lire tes autres articles qui m’appellent depuis un moment 😉

    Claire
    @c_cousu

    • Mars-Elle dit :

      Hello Claire. Oui, c’est pas toujours simple de ce débarrasser de ce qu’on n’utilise plus. ET le tiroir à chute en est bien souvent un exemple criant. Je sens que je vais bientôt faire un article la-dessus…. Mais c’est tellement un vaste sujet 😉

Laissez un commentaire

✂  Envie de VRAIMENT comprendre vos tissus ?

✂ 10 fiches mémo pour enfin connaître tous les petits secrets sur vos tissus et ne plus jamais vous tromper :