0

Le plaisir de la couture, les retouches et finitions en moins

 

Le jersey est le tissu confortable par excellence. Il se porte en été (petit débardeur sur la plage) et en hiver (t-shirt à longues manches chaud et confortable sous le gros pull). Par ailleurs, il est idéal pour les débutantes en couture ou pour les envies couture sans prise de tête. En effet, il demande beaucoup moins d’adaptations, de modifications et de prise de tête morphologique. Le jersey étant extensible, il va naturellement s’adapter à votre corps pour un minimum d’effort en couture et en retouche.

Mais son élasticité peut faire peur aux couturières qui ne sont pas dans le secret des petits trucs et astuces!

Pas de panique, le Jersey se coud très facilement. Avec ce tutoriel sur la couture du jersey, nous allons passer en revue les principales astuces pour coudre sans encombre cette étoffe.

Pas besoin de surjeteuse pour se faire plaisir avec ce tissu confortable et agréable. Chaque machine à coudre équipée d’un point élastique fera parfaitement l’affaire ! L’élasticité du jersey peut au premier abord vous dérouter, mais avec un chouia de pratique et l’application des petits trucs ci-dessous vous pourrez sans problème vous faire plaisir avec ce tissu !

 

 

Et le plaisir de la couture avec le Jersey ne s’arrête pas là. Exit les longues heures de zigzag des marges de couture. Le jersey ne s’effiloche pas ! Il y a donc un minimum de couture à faire pour avoir un joli vêtement!

C’est le miracle de la cousette « vite-faite » mais qui tombe bien et qu’on porte avec plaisir.

 

Trucs et astuces pour la couture du jersey

 

Il vous faut apprendre à connaître un peu votre machine à coudre (et retrouver son mode d’emploi !). Les règles suivantes vous permettront de vous lancer dans des projets simples en évitant les arrachages de cheveux :

 

  • Installez une aiguille spéciale jersey (en vente dans toutes les merceries). Cette aiguille au bout rond vous permettra de ne pas fragiliser le tissu. Lorsque votre machine saute des points, c’est généralement que l’aiguille installée n’est pas appropriée.
  • Utilisez le point élastique de votre machine à coudre (mais ou donc est rangé le manuel de votre MAC ?). Ce point qui consiste simplement à faire deux points en avant et un point en arrière vous permet de réaliser des coutures élastiques. L’avantage, c’est que la couture ne craque pas quand vous faites un mouvement large et énergique. Ce qui est considéré comme une qualité de base d’un vêtement, même si vous n’êtes pas Serena Williams. Faites quelques tests avant de vous lancer sur votre tissu fétiche. En particulier, si la couture est légèrement froncée, vous devez régler la tension de votre fil.
  • Une grande majorité de machines à coudre propose de coudre avec une aiguille-double. Cette fonctionnalité est parfaite pour faire les ourlets avec un rendu très pro. Pour ce faire, il vous faut une aiguille-double (à acheter en mercerie) et le manuel de votre MAC (encore lui). L’enfilage et le réglage de la tension des fils peuvent varier d’une machine à l’autre.
    Tutoriel couture du Jersey truc et astuce pas-à-pas aiguille double aiguille-double

    Tutoriel couture du Jersey aiguille double

  • Attention au sens du tissu. Le Jersey a un endroit et un envers. Lors de la couture il n’y paraitra rien pour le jersey uni, mais une fois le vêtement fini, la différence de texture vous sautera aux yeux. L’endroit du tissu est celui qui présente des colonnes de « V » et l’envers celui qui présente des vaguelettes.
  • Si votre tissu a tendance à roulotter et que vous ne vous sentez pas à l’aise avec les roulottits, évitez de le laver avant la couture. Le pré-lavage va lui donner encore plus envie de se rouler partout. Il reste certes, un risque de léger rétrécissement après le premier lavage. Mais le Jersey offre de la marge naturellement grâce à son élasticité (ce qui est bien commode pour les grosses bouffes).

 

Et voilà c’est tout ! Il existe de nombreux patrons et tutoriels pour vous permettre de vous lancer avec le Jersey sans aucune crainte. En particulier, l’ouvrage « coudre le stretch » de Marie Poisson est très complet (éditions LaPlage).

 

tutoriel couture jersey turc astuce pas-à-pas

A bientôt pour d’autres articles sur la couture du Jersey!

✂  Envie de VRAIMENT comprendre vos tissus ?

✂ 10 fiches mémo pour connaître tous les petits secrets sur vos tissus et ne plus jamais vous tromper :

Mars-Elle

Author Mars-Elle

More posts by Mars-Elle

Join the discussion 6 commentaires

  • Rebecca dit :

    Bonjour,

    Je suis une grande fanatique de jersey (je ne couds que ça) et assez maniaque sur les finitions, en tout cas celles qui se voient à l’extérieur. J’arrive tout à fait à me suffire de ma machine à coudre (une vieille singer prima d’occasion basique sans double entraînement), mais moyennant quelques trucs et astuces, principalement trouvés dans l’e-book gratuit sur la couture du jersey de Christelle Beneytout (lien ci-dessous), dont je recommande vivement la lecture (une dizaine de pages) !
    https://christellecoud.net/produit/couds-jersey-e-book-a-telecharger/
    Concernant les ourlets à l’aiguille double sans « boudin », je trouve très utile le duo :
    – pied transporteur (qui sert à la base à coudre les grosses épaisseur, mais qui me permet de compenser l’absence de double entraînement)
    – ruban adhésif double face soluble pour maintenir le tissu

    Rébecca

    • Mars-Elle dit :

      Merci beaucoup pour ce retour! Effectivement, la couture au jersey demande un peu de savoir faire, mais rien d’impossible! Belle couture

  • céline dit :

    Bonjour,

    Je ne suis pas tout à fait d’accord avec votre exposé : le jersey n’est pas si simple à coudre sur une machine à coudre. La couture est très lente car les mac ont du mal à entrainer. On va beaucoup plus vite avec une surjeteuse.
    Au sujet des finitions, l’usage d’une aiguille jumelée ne fait pas très pro justement car cela crée un bourrelet assez disgracieux, ainsi qu’on le voit bien sur le visuel.
    Il vaut mieux réaliser sa finition avec une couture légèrement zigzag : largeur 0,5 à 1. On n’a pas le rendu de la recouvreuse mais au moins c’est propre.

    Les mailles de façon générale se travaillent idéalement avec une surjeteuse et une recouvreuse. Seule exception à mon avis : les molletons qui sont très stables.

    Céline

    • Mars-Elle dit :

      Bonjour, Je suis bien d’accord avec votre avis: la surjeteuse et la recouvreuse facilitent grandement le travail, c’est plus rapide et les finitions sont sans nul doute beaucoup plus pro. Cependant, ce n’est pas nécessaire pour coudre du jersey. Toute le machines basiques avec lesquelles s’en sont sorties sans aucun problème. Quand au rendu de l’aiguille-double, ça reste pour moi une question de goût aussi. Je ne suis pour ma part pas vraiment friande de la finition au point zigzag. Bonne couture!

Laissez un commentaire

✂  Envie de VRAIMENT comprendre vos tissus ?

✂ 10 fiches mémo pour enfin connaître tous les petits secrets sur vos tissus et ne plus jamais vous tromper :