was successfully added to your cart.

En attendant la sortie de la nouvelle collection hiver des tissus bio de Mars-ELLE (la semaine prochaine si tout se passe bien), je vous emmène dans les coulisses de la création textile.

1 – Dessiner la collection rêvée

 

Pour produire une collection de motifs imprimés, la première étape est nécessairement de les dessiner. Et pour dessiner ces motifs, il faut une envie, une idée, des sensations, un fil conducteur. Tout part de là.

 

Ça commence par une période d’introspection, de réflexion et de recherche. Je suis à l’affut de photos, de souvenirs et d’émotions qui me touchent et qui me parlent. Chaque élément s’additionne au précédent et vient enrichir mon univers de création. Les idées se lient les unes aux autres, se consolident et un beau matin, l’image de la collection est là. Il ne reste qu’à la dessiner.

 

Dessiner, oui. Mais sur quel support ?

 

creation textile tissu biologique molleton GOTS Mars-ELLE

 

Impossible de vous dire pourquoi, mais certains motifs sont directement dessinés à l’ordinateur alors que d’autres sont d’abord crayonnés sur papier. Le motif a ses raisons que la raison ignore…

 

Quelque soit la technique (crayon ou souris), le fait de mûrir au préalable toutes mes envies de cette nouvelle création me permet de dépasser facilement le blocage de la page blanche. Dès que je commence à dessiner, c’est comme une catapulte. J’enchaine les heures, les jours et les semaines de dessin avec une avidité folle.

 

C’est grisant de donner vie à une image mentale qui a été intensément rêvée et fantasmée.

 

Cette période est très intense. Mais ne croyez pas que ce soit un long fleuve tranquille, je ne suis pas toujours satisfaite de ce que je dessine. Une idée magnifique est parfois décevante une fois matérialisée sur le papier ou affichée à l’écran. Certains motifs sont raturés, abandonnés, recommencés, boudés ou parfois repris après quelques jours.

 

creation textile tissu biologique molleton GOTS Mars-ELLE

 

Mes nuits sont imbibées de cet univers créatif. Il m’arrive de me lever le matin avec l’étincelle qui va compléter un dessin, qui va relancer une idée, qui va équilibrer un motif. Je travaille littéralement en dormant !

 

Sur chaque thème, je vais ensuite décliner une série de plusieurs motifs. Plus grand, plus espacé, plus ou moins de couleurs, mélanger des éléments, varier l’assemblage, la répétition, etc. Finalement, je me retrouve avec une cinquantaine de motifs… et c’est beaucoup trop.

 

Conclusion logique de ce processus créatif : il faut mettre de l’ordre. Faire le tri, rationaliser la collection, retrouver l’unité, le fil conducteur. Il est temps de choisir.

 

Et croyez le, ce n’est pas le moment le plus simple pour moi… Chaque motif contient un investissement personnel important, du temps, de l’émotion, de l’amour. N’en sélectionner qu’un petit nombre c’est un choix encore plus intense parce-que je vais le partager avec vous.

2 – Trouver le fournisseur parfait

 

En parallèle de ce processus créatif très personnel se déroule une étape tout aussi cruciale : la recherche du fournisseur. Pas de fournisseur, pas de tissu.

 

Avec le cahier des charges très serré de Mars-ELLE, la recherche est ardue et les résultats souvent décevants. Trouver des fournisseurs Européens qui acceptent d’interrompre leur flux de production pour produire quelques kilomètres de tissu Bio tout en garantissant une belle qualité, pour un prix qui ne grimpe pas au firmament ; c’est une activité qui demande endurance et conviction.

 

creation textile tissu biologique molleton GOTS Mars-ELLE

 

Je ne vais pas vous cacher qu’avant de commencer cette recherche, j’avais une idée très précise du type de tissu que je cherchais pour cet hiver. Ce qui ajoute une contrainte supplémentaire. Qu’importe, je rêvais de ce tissu et j’ai passé des mois à le chercher.

 

Impossible de trouver un fournisseur qui tricote le tissu, fasse la teinture pour les unis et l’impression pour les motifs. J’ai donc pris le parti de jouer l’entremetteuse entre plusieurs fournisseurs : le tricoteur, le teinturier et l’imprimeur. C’est un rôle clé et plutôt complexe.

 

Je ne vais pas vous cacher que cette configuration ajoute quelques soucis de gestion et c’est pour cette raison que la nouvelle collection hiver de Mars-ELLE ne comporte pas de tissu uni.

 

He oui, malheureusement il y a eu un petit dérapage de fin de parcours, une incompréhension mutuelle avec mon un fournisseur, et patatras… J’ai préféré annuler cette commande, un pan entier de la collection, plutôt que de prendre un risque sur la qualité.

 

creation textile tissu biologique molleton GOTS Mars-ELLE

 

Il faut accepter les accidents de parcours et faire « contre mauvaise fortune bon cœur ». La nouvelle collection sera 100% à motifs, et ça tombe bien parce que les motifs, moi j’adore!

La suite

 

A ce stade, j’ai d’un coté les dessins des motifs et de l’autre les fournisseurs rescapés. Vous pensez que leur mariage coule de source?

 

Détrompez vous, il reste tout plein d’étapes, toutes cruciales avant d’atteindre le but.

Je vous parle de tout ça dans un prochain article, la semaine prochaine.

 

Pour ne rien rater du lancement de la nouvelle collection, abonnez vous à la Newsletter 100% couture de Mars-ELLE.

 

Mars-Elle

Author Mars-Elle

More posts by Mars-Elle

Laissez un commentaire