0

L’histoire du Jeans : un vêtement à l’image de notre histoire

Aujourd’hui le Jeans semble banal et commun.

  • C’est un basique, c’est une pièce mode.
  • C’est un vêtement de chantier, c’est un vêtement de luxe.

Mais le Jeans c’est surtout un vêtement qui a traversé les années et qui a su imposer sa suprématie dans le monde entier.

Cette pièce iconique se trouve actuellement dans TOUTES les garde-robes. Celle votre grand-mère, de votre petite nièce de 5 ans ou de votre guide touristique à Bali.

Le Jeans est partout.

tissu couture tuto différence et définition Jean Jeans Denim

Mais ce qui me fascine avec le Jeans c’est son histoire. Parce que l’histoire du Jeans raconte aussi NOTRE histoire. Il a évolué avec la société, mode après mode, crise après crise, révolution après révolution.

Retour sur 150 années de folie du Jeans !

Le Jeans des cow-boys est né il y a 150 ans.

Les ancêtres du Jeans d’aujourd’hui sont des vêtements de travail fait en Jean et non en Denim qui n’a pas encore été inventé (lire la différence entre Jeans, Jean et Denim, ici). Ces vêtements sont utilisés par les esclaves qui travaillent dans les champs de coton aux Etats-Unis. Ce sont principalement des « Over-all » : littéralement des « pardessus-tout », sorte de grosse salopette plutôt rigide qui s’enfile au dessus des vêtements.

Le vêtement de travail en Jean à porter au dessus de tout : Le « Overall »

Mais le Jeans est vraiment né le jour où la toile Jean est remplacée par de la toile Denim, plus souple, dans les années 1860. Ce changement d’étoffe permet en effet aux travailleurs de porter les « over-all » comme un vrai vêtement.

Pour compenser la faiblesse du nouveau tissu (qui est plus confortable mais moins solide), Lévi-Strauss dépose en 1873 le brevet des poches à rivet en cuivre. Quelques années plus tard, profitant de sa domination sur le marché grâce à son exclusivité, Lévi-Strauss développera la couture rabattue avec double surpiqure toujours dans un souci de solidité. Les bretelles sont ensuite peu à peu délaissées au profit des passants de ceinture.

Et c’est comme ça que fin du 19e siècle, le Jeans a déjà tous les éléments emblématiques qui ont traversé les époques jusqu’à nous :

  • le tissu Denim,
  • les rivets en cuivre,
  • les coutures rabattues
  • et les passants de ceinture.

 

Le jeans des Etats-Unis vers l’Europe.

Aux Etats-Unis, le Jeans a progressivement gagné une bonne part du marché des pantalons de toile. Il redevient salopette, pour enfant, en 1912 et pantalon de travail pour les femmes vers 1918.

Lors de la grande dépression américaine, le Jeans profite de son bas coût pour sortir des plaines du Far-ouest. Il devient une façon solide et peu couteuse de se vêtir qu’on soit cow-boy, paysan ou citadin.

Dans les années 1930, l’emblème du cow-boy est définitivement attachée au Jeans comme un outil de marketing. Lévi-Strauss l’utilise dans ses publicités et crée une tendance country-chic. Mais le Jeans a encore bien du chemin à faire pour arriver jusqu’à nous.

Le jeans et le cow-boy… incarné par Gary Cooper.

Après de la seconde guerre mondiale, les Etats-Unis inondent le marché Européen avec les surplus restant de la guerre enfin terminée, et entre autres choses, avec des Jeans. Il faudra un peu de temps à notre vieux continent pour adopter ce nouveau vêtement ; mais Hollywood impose déjà sa norme et très vite le Jeans trouve sa place dans les armoires des hommes qui se donnent un air de Marlon Brando ou de Gary Cooper.

Quand le Jeans devient un élément d’appartenance

Pendant son premier siècle de vie, le Jeans progresse grâce à ses qualités intrinsèques :

  • solidité,
  • souplesse,
  • prix.

Certes, un nouveau style cow-boy-chic a vu le jour dans les années 1930, mais globalement, le Jeans était plutôt un vêtement utile qu’un vêtement à la mode.

C’est lorsque Hollywood s’empare du Jeans dans les années 1950 que les choses changent. Le Jeans devient alors l’emblème des jeunes générations qui vont se l’approprier au fil de quelques décennies :

  • Les années 50’ feront du Jeans l’attribut des motards. Jeans rime alors avec Harley Davidson, blouson en cuir et road movie.

Marlon Brando et les biker. Le jeans de rebel !

  • Les années 60’ feront fleurir le Jeans dans la vague Hippie. C’est l’apparition des pattes d’éléphant et des broderies à gogo.
  • La crise pétrolière des années 70’ verra revenir un Jeans peu cher et utilitaire.
  • Les années 90’ donnent un nouvel essor du Jeans, avec l’arrivée du Lycra. C’est le début du moulant, mais aussi de la surconsommation. Avec l’arrivée sur le marché de jeans « stone-washed », « déchirés », colorés, taille haute ou extra  basse, le Jeans devient un véritable caméléon.
  • Les années 2000 ramènent au devant de la scène le Jeans ultra moulant des Punk des années 80’ qui deviennent enfin confortables grâce au Lycra. Le Jeans basique des garde-robes féminines change alors de forme : c’est la vague du Skiny ou du Slim. Le moulant est poussé à son extrême.
  • Les années 2010 propagent cette mode du pantalon moulant et du Slim jusque dans la garde-robe masculine.

Le Jeans de hippie, quelque part dans les années soixante.

Bref, le Jeans est passé d’un élément d’identification et d’appartenance, de rébellion et de génération à un vêtement qui suit la mode et en subit toutes les exigences.

 

Le Jeans féministe.

Le Jeans est tellement présent dans nos vies, depuis des décennies, qu’il est inévitablement présent dans les grands mouvements de notre société.

Lorsque Marilyn Monroe enfile son Jeans dans « Le démon s’éveille la nuit », ce n’est pas un simple placement de produit comme ce serait le cas aujourd’hui au cinéma. Non, à cette époque, c’est surtout le signe de l’émergence de la lutte pour l’émancipation féminine.

Marilyn dans le démon se réveille la nuit. Cela semble tellement naturel aujourd’hui de voir une femme en Jeans….

Marilyn s’approprie le Jeans, vêtement chargé en testostérone par excellence. Souvenez-vous, à cette époque, le Jeans est à l’image du cow-boy.

Et les femmes du monde entier ont voulu imiter Marilyn. Pas simplement pour lui ressembler, mais aussi pour s’approprier la puissance et la liberté du cow-boy. Le Jeans super macho des cow-boys est devenu un Jeans symbole, féministe, de toute un mouvement qui a profondément impacté nos société (et qui continue à le faire).

Le Jeans de l’ultra consommation

Dans les années 90’, le Jeans oublie sa fonction d’utilité ou d’appartenance et de revendication. Il devient un élément de mode et de consommation dans le sillage de son époque.

La mondialisation accélère.

Les vagues de modes deviennent de plus en plus rapides et puissantes

On achète par envie et non plus par besoin.

D’une année à l’autre la mode change, taille haute, basse, super skinny, boyfriend, 7/8, super long…

Et le Jeans ne fait pas exception à cette tendance. Il devient un pur produit de la mondialisation parcourant plusieurs fois le tour de la terre pendant sa fabrication. Il sera vendu quelques dizaines de dollars pour être porté une dizaine de fois avant d’être remplacé sans vraie raison.

L’histoire du Jeans d’aujourd’hui, le Jeans Vert ?

Le Jeans a joué un rôle libérateur dans l’émancipation de la femme, il est pris dans la vague de mondiale de la surconsommation. Quel sera son rôle dans la période de conscientisation écologique qui grandit en ce moment ?

Aujourd’hui, pas simple de regarder où nous en sommes. Mais dans le brouhaha de la mode éclair, des changements permanents et de la consommation effrénée, une nouvelle vague est en train de se former.

Une lame de fond : l’écologie.

Les Jeans Durable de Nudie Jeans

Il y a la #fashionrevolution, le développement du zéro-déchet, la réflexion sur le véganisme, les réflexions sur le transport et sur la surconsommation d’énergie.

C’est un mouvement, c’est imparfait, c’est le début d’une conscientisation.

Et le Jeans ne fait pas exception. Il existe de plus en plus de marques qui proposent des Jeans en coton bio (comprendre l’impact réèl du coton bio) ou en polyester recyclé. D’autres marques qui s’engagent dans la juste rémunération de leurs ouvriers et ou à réduire les kilomètres parcourus pour la fabrication des Jeans. Les fibres des Jeans restent écrues et indigo, mais leur cœur devient chaque jour un peu plus vert.

Et dans cette nouvelle révolution, nous pouvons nous aussi devenir Marilyn.

Enfilons notre « Jeans Vert », pour inspirer nos voisins à rejoindre la révolution écologique !

 

Cet article fait partie d’une saga complète sur le Jeans et le Denim.

 

La prochaine (grosse étape) de cette Saga, est de creuser plus en profondeur le cas du « Jeans vert » et voir quel est l’impact écologique réel d’un Jeans !

Et j’ai moi même été surprise par les conclusions de ces études! 

 

Tissu bio Jeans denim GOTS mars-ELLE coton biologique couture

 

📌 Psssst: Envie de garder cet article sous la main ou de le partager ? Alors, épingle-le sur Pinterest  📌

 

la grande histoire du Jeans Marilyn Monroe féminisme Mars-ELLE

✂  Envie de VRAIMENT comprendre vos tissus ?

✂ 10 fiches mémo pour connaître tous les petits secrets sur vos tissus et ne plus jamais vous tromper :

Mars-Elle

Author Mars-Elle

More posts by Mars-Elle

Join the discussion 3 commentaires

  • Solenne dit :

    Passionnante cette saga sur le jean’s, le Jean et Denim !
    J’ai vraiment envie de me coudre mes jean’s, donc il faut que je me penche sur la question. J’ai 4 jean’s en tout que je porte tous en continu depuis plus de 4 ou 5 . Coupe droite, classique. Mais j’ai du mal à trouver le graal, donc quand je l’ai, je le garde, quitte à le teindre à nouveau (avec des teintures cracra encore malheureusement…), et à changer les boutons.
    Maintenant que je connais un peu l’impact écologique d’un jean’s, je réfléchis encore plus avant d’en acheter un…
    Vivement ton prochain article!!!

  • Jane dit :

    Super travail d investigations. Merci ! Hâte de lire le jeans vert !

    • Mars-Elle dit :

      Merci beaucoup Jane. ça me fait super plaisir ! Je suis en train de rédiger l’article, et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il y a de la matière ! faut que je fasse un peu le tri pour que ça ne soit pas trop illisible pour vous ! 😉

Laissez un commentaire

✂  Envie de VRAIMENT comprendre vos tissus ?

✂ 10 fiches mémo pour enfin connaître tous les petits secrets sur vos tissus et ne plus jamais vous tromper :