was successfully added to your cart.
Catégorie

Inspiration

tissu bio popeline coton fleur Mars-ELLE GOTS coton biologique couture durable écologique motif imprimé couleurs vives rouge bordeaux vert turquoise jaune moutarde

Préparer l’été avec les popelines 100% coton bio

Ecrit par | Inspiration | 8 commentaires

La nouvelle collection de popelines coton bio de Mars-ELLE est enfin disponible. Cela fait des mois que je travaille sur ces motifs, sur la sélection du tissu, sur le subtil équilibre des couleurs.

 

Je suis particulièrement heureuse de vous présenter cette nouvelle collection. Et aujourd’hui je partage avec vous la genèse de cette collection.

Découvrez la collection de popeline coton bio estivale.

 

tissu bio popeline coton fleur Mars-ELLE GOTS coton biologique couture durable écologique motif imprimé couleurs vives rouge bordeaux vert turquoise jaune moutarde

Des motifs qui se combinent parfaitement bien.

Pourquoi une popeline coton bio?

 

Lors de la sortie de la première collection de Mars-ELLE (jersey de coton bio), beaucoup de personnes se sont interrogées. “Ha bon, du jersey? Mais n’est ce pas beaucoup plus difficile à coudre que de la popeline?”. Mais moi, je voulais faire du jersey.

 

Lors de la deuxième collection de Mars-ELLE (en molleton de coton bio), j’ai entendu des remarques un peu déçues. “Oui, tu sais, le molleton ce n’est pas à la portée de toutes les couturières, beaucoup n’oseront pas s’y mettre”. Mais moi, je voulais faire du molleton.

 

Alors cette collection, c’est peut être enfin celle d’un printemps sans questions, le printemps de la popeline de coton bio. Parce que ce printemps, je veux absolument vous proposer la plus douce popeline possible.

 

La popeline est beaucoup plus capricieuse qu’il n’y paraît, non pas à coudre, mais à sséléctionner. Comme pour chaque tissu, il est important de trouver un juste équilibre. Je la voulais douce et souple, mais pas non plus trop transparente. Quand dans sa carrière de fanatique tissu on a touché et cousu du Liberty of London, on ne peut plus se satisfaire d’une popeline quelconque.

 

tissu bio popeline coton fleur Mars-ELLE GOTS coton biologique couture durable écologique motif imprimé bleu foncé bleu marine bleu nuit

 

Ajoutez à cela l’exigence de Mars-ELLE pour une popeline 100% coton bio (GOTS) et produite en Europe ; vous comprendrez que le tissu idéal a été une vraie chasse au trésor. Je vous renvoie à cet article pour mieux comprendre les certifications Textiles Bio.

 

A force de toucher, de caresser, de froisser et de retourner des popelines dans tous les sens, j’ai fini par penser que ma quête était vaine, trop compliquée, trop exigeante. Jusqu’à cette rencontre un peu magique, non pas avec une, mais deux popelines qui cochaient toutes les cases de la perfection. L’une plus légère et fluide, l’autre un brin plus rigide et opaque, deux trésors.

 

Finalement, c’est à vous que j’ai demandé de trancher. Et vos réponses sur Instagram ont été dépassé la barre fatidique de la majorité qualifiée : 71% pour la légèreté et la souplesse.

 

Hasard ? Cette popeline a exactement le même grammage et la même transparence que le Liberty of London.

 

tissu bio popeline coton fleur Mars-ELLE GOTS coton biologique couture durable écologique motif imprimé couleurs vives rouge bordeaux vert turquoise jaune moutarde

Faire des accessoires avec de la popeline c’est une garantie de pur plaisir couture

 

La bande des treize motifs

 

En parallèle de cette quête de la popeline parfaite, je me suis lancée dans la création des motifs idéaux.

 

La création des motifs, ça semble être un concept tout calme. Mais l’envers du décors est en fait comme une grande aventure ponctuée d’une série de coups de théâtre (j’ai changé toute la gamme de couleurs quelques jours avant l’impression), de gros moments de doute (avec “pffff”, “….” et “soupir” en guest stars), de vraies questions existentielles (il n’existe vraiment AUCUN “vert” qui soit portable sans donner l’air d’être un sapin de Noël ou d’une prairie écossaise?).

 

Bref, un long fleuve presque tranquile, de plus de 6 mois.

 

tissu bio popeline coton fleur Mars-ELLE GOTS coton biologique couture durable écologique motif imprimé couleurs vives rouge bordeaux vert turquoise jaune moutarde

 

Pour me guider dans les méandres et les rapides, je m’étais fixée deux grandes lignes d’inspiration: les fleurs et l’art-déco.

 

Les fleurs, c’est la base, c’est mon essentiel. J’ai encore tellement de motifs de fleurs en moi qui ne demandent qu’à sortir, c’est un sujet qui peut être mille fois abordé et jamais répété. D’ailleurs les fleurs c’est le grand show de Dame Nature, elle en met plein la vue, elle remet ça tous les ans et je continue à chaque fois de m’émerveiller. Bref, vous avez compris, les fleurs et moi c’est un match parfait.

 

L’art-déco, c’est ma maison de rêve. Je suis Bruxelloise et le mélange des courbes organiques de l’art-nouveau avec les angles structurés de l’art-déco a toujours nourri mon inspiration. Cette année, c’est l’art-déco et toutes ses influences sous-jacentes (comme le Japon) qui m’ont guidée pendant ces mois de création.

 

tissu bio popeline coton fleur Mars-ELLE GOTS coton biologique couture durable écologique motif imprimé couleurs vives rouge bordeaux vert turquoise jaune moutarde

 

Et ces grandes inspirations m’ont pour le moins bien nourrie. Parce que c’est une foule de plus de 100 motifs qui ont été créés. Oups, c’est peut être trop !

 

The Voice de la Popeline dans mon salon

 

L’heure des choix, comme de coutume chez moi, a été très compliquée à gérer. C’était « The Voice » pour des motifs, tous les soirs à la maison.

 

◆ Première sélection et évacuation de la moitiée des motifs.

◆ Re-travail des motifs, tests, seconde sélection et choix de 25 motifs.

◆ A partir de ce moment là, ça s’est fait au cas par cas. Motif par motif. “Toi tu restes et toi tu pars. Non, attends, j’ai changé d’avis…”.

◆ J’ai demandé l’avis de mes proches, je les ai écoutés, puis j’ai rechangé d’avis.

◆ J’ai demandé l’avis de personnes que je ne connais pas et je me suis demandée pourquoi je faisais ça.

 

Bref, « The Voice » dans mon salon pendant des semaines. Chaque élimination est un crève-cœur, c’est ça la « création réalité ». Mais tous n’ont pas dit leur dernier mot ; peut être certains motifs que vous ne voyez pas aujourd’hui reviendront plus tard lorsqu’ils auront acquis un peu plus de maturité.

 

tissu bio popeline coton fleur Mars-ELLE GOTS coton biologique couture durable écologique motif imprimé couleurs vives rouge bordeaux vert turquoise jaune moutarde

Des sacs à Vrac pour jouer sur les associations des motifs.

 

Et c’est comme ça qu’est née la collection finale de 13 motifs.

 

Du bleu, de la couleur et de la fraîcheur

 

Les treize motifs se déclinent en trois groupes : les bleu foncés sans être sombres, les colorés tranchés et les couleurs plus douces et fraîches.

 

tissu bio popeline coton fleur Mars-ELLE GOTS coton biologique couture durable écologique motif imprimé pastel et couleurs douces

 

Mais ce que j’aime particulièrement avec cette collection, c’est que les tissus s’associent particulièrement bien les uns avec les autres. Après plusieurs semaines à les avoir manipulés, à les avoir cousus, je trouve encore des combinaisons qui fonctionnent remarquablement bien. Certes, associer des motifs dans une tenue n’est pas nécessairement simple à assumer pour tout le monde, mais pour coudre des accessoires, c’est un vrai plaisir.

 

La collection se divise en une série de motifs particulièrement impactants et forts, certains motifs plus discrets de loin, et certains motifs plus sages, voir carrément géométriques dans leur structure. Cette distribution permet aussi des combinaisons plus harmonieuses et équilibrées.

 

tissu bio popeline coton fleur Mars-ELLE GOTS coton biologique couture durable écologique motif imprimé couleurs vives rouge bordeaux vert turquoise jaune moutarde

 

“ Le sens du fil ” : les tissus de l’été

 

Lorsque les motifs ont finalement été sélectionnés, que j’ai arrêté de changer d’avis, que j’ai enfin oublié tous les motifs malheureusement restés sur le carreau, je me suis rendue compte que la collection avait un nom prédestiné. Ou plutôt un début de nom.

 

Je voulais parler du “fil”. Le fil de la chaîne et de la trame, le fil qui nous réunit tous, le fil de notre passion pour la couture, le fil de nos vies, qui se croisent, se nouent ou continuent leur chemin.

 

Je suis passée du “fil d’Ariane”, au “fil à couper le beurre” en passant par le “fil du rasoir”. Mais finalement, c’est le “Sens du Fil” qui s’est imposé. Parce que c’est une collection qui donne du sens à Mars-ELLE, qui donne du sens à mon projet personnel, un sens couture qui me fait me lever tous les matins. Le Sens est l’essence même de la démarche textile de Mars-ELLE.

 

tissu bio popeline coton fleur Mars-ELLE GOTS coton biologique couture durable écologique motif imprimé couleurs vives rouge bordeaux vert turquoise jaune moutarde

 

 

Coudre la popeline coton bio

 

Dès que le tissu a franchi la porte, je me suis mise à coudre. Cette popeline est tellement douce, qu’il me tarde d’être l’été pour porter toute cette douceur. Robe, jupe, petit haut, blouse légère. Mais ce tissu est aussi idéal pour coudre des petites vestes, des kimono et bien évidemment pour se lâcher sur les accessoires et les associations de motifs et de couleurs.

 

Je vous prépare un article pour vous parler plus en détail de ce qu’est vraiment la popeline. Pourquoi est-ce si doux? d’où est ce que ça vient ? En quoi c’est fait? Toutes les réponses se trouve dans cet article de présentation des tissu en popeline.  

 

tissu bio popeline coton fleur Mars-ELLE GOTS coton biologique couture durable écologique motif imprimé fleur lys blanc jungle bleu foncé

 

Alors cette nouvelle collection?

Dites-moi quelque chose.

Elle vous plait?

Vous en pensez quoi ?

 

 

Détox garde-robe tutoriel Truc et astuce couture débutant durable

Six trucs et astuces pour faire une détox dans sa garde-robe

Ecrit par | Inspiration, Tutoriel | 5 commentaires

Ça vous arrive aussi, face à votre garde-robe qui déborde, de vous dire que vous n’avez rien à vous mettre? Ça vous arrive aussi de ne plus trouver de place dans votre penderie pour cette nouvelle cousette ou ce nouveau vêtement ?

 

Je n’en pouvais plus de voir ces piles de vêtements que je ne porte pas et qui encombrent ma garde-robe. A la fin de l’année dernière, c’était le moment idéal pour une détox de garde-robe. J’ai pris mon courage à deux mains et j’ai fait place nette après 5 ans sans faire de shopping.

 

Détox garde-robe tutoriel Truc et astuce couture débutant durable

 

Plus simple à dire qu’à faire ! Parce que trier sa garde-robe, ça demande du temps, mais surtout, trier ses vêtements (et particulièrement ses cousettes) ça demande de faire beaucoup de choix ! Et pour faire les choix les plus pertinents et les plus efficaces, je me suis fixée quelques petites règles que je partage avec vous.

 

1 – Tout sortir de la penderie

 

La stratégie classique est de retirer un-à-un de votre garde-robe, les vêtements dont vous voulez vous séparer. Je vous conseille la méthode inverse, plus incisive et percutante ! Commencez par retirer TOUS les vêtements de votre garde-robe. Ensuite, remettez en place les vêtements que vous voulez garder, un-à-un,.

 

Cette approche permet de vraiment faire place nette et évite le tri superficiel qui n’élimine que ce qui déborde mais ne crée pas d’espace pour l’avenir. Ne décidez pas quels vêtements « quittent » votre penderie, décidez quels vêtements « restent ». Tous les vêtements qui ne réintègrent pas votre garde-robe ne sont pas perdus, ils auront une seconde vie, ailleurs.

 

Détox garde-robe tutoriel Truc et astuce couture débutant durable

 

Bien sûr votre dressing, votre chambre, où bien votre emploi du temps ne vous permettront probablement pas de traiter tous vos vêtements en une fois. Dans ce cas, procédez par catégories : d’abord les T-shirts, puis les robes, puis les pulls, etc.

 

2 – Pas porté depuis 2 ans, 1 an ?

 

Réintégrez les élus de votre coeur dans leur dressing ? Oui, mais sur base de quels critères ?

 

Pour ma part, les vêtements combinant toutes les caractéristiques suivantes sont directement réintégrés dans mon dressing :

 

  1. Ceux portés il y a moins de deux ans, ET
  2. Qui me vont bien maintenant (et pas quand j’aurai pris ou perdu 5 kg), ET
  3. Que j’aime porter, ET
  4. Qui sont en bon état : pas de trou ni tache ni de décoloration.

 

Le premier critère est le plus efficace. Il permet de se libérer de tous ces vêtements que nous gardons « au cas où » (…je me remets au sport, je dois aller repeindre l’appart de ma tante, je retourne aux sports d’hiver, je suis enfin invitée un bal romantique à Versailles, etc.). Encore plus radical : placer le curseur non pas à deux, mais à 1 an seulement!

Détox garde-robe tutoriel Truc et astuce couture débutant durable

 

J’ai fait quelques petites exceptions au critère d’utilisation du vêtement :

◆ J’ai conservé une tenue « travaux manuels » juste au cas où. Et j’ai bien entendu évacué les cinq autres tenues du même genre !

◆ J’ai aussi gardé deux robes « mariage-compatibles » qui remplissent les critères 2, 3 et 4 !

◆ Les autres exceptions sont développées dans le chapitre suivant. Attention : émotion !

3 – Quid des vêtements émotionnels ?

 

Et quand je vous parle de vêtements émotionnels, je vous parle surtout de nos cousettes !

 

Et bien oui, nous, couturières, sommes particulièrement attachées à nos réalisations. Et vous avez peut-être comme moi quelques vêtements cousus-main qui ne passent pas le test des 4 critères susmentionnés. (Quelques-uns ou beaucoup ??)

 

Peu importe qu’ils ne nous aillent pas parfaitement, que nous nous soyons plantées dans le choix du patron, du tissu ou de la couleur. On les a rêvés, réalisés, portés (peut-être juste une fois) ; nous avons chacune une réaction différente et très personnelle face à ces vêtements, mais on les aime. Dur-dur de s’en séparer, n’est ce pas ?

 

Personnellement, j’ai fait le choix de garder certaines de mes cousettes que je ne porte pas beaucoup. Parce que c’était les premières, parce que j’adore le tissu, parce que je les ai portées à tel événement mémorable, etc. Si vous êtes comme moi, je vous conseille deux choses

Détox garde-robe tutoriel Truc et astuce couture débutant durable

 

◆ Premièrement : faites quand-même le tri. Si vous gardez tous vos vêtements parce qu’ils sont de près ou de loin émotionnels ; ça ne sert à rien.

◆ Deuxièmement : rangez ces vêtements séparément, faites en une catégorie à part. Vous n’allez plus les porter, ou du moins pas tout de suite. Inutile qu’ils encombrent votre garde-robe et que vous les voyez tous les matins ! Trouvez leur un endroit rien que pour eux, ailleurs. Maintenant que vous avez fait le tri dans votre penderie, l’espace n’est plus un problème.

Pour éviter de refaire des cousettes-erreurs que je ne porterai pas trop, j’ai fait un petit manifeste pour coudre une garde-robe plus durable et raisonnée.

4 – Libérez-vous et libérez-les

 

A ce stade du rangement, les vêtements que vous portez et que vous aimez sont dans votre penderie (étape 2). Vous avez pu faire des choix concernant vos vêtements ou cousettes sentimentales (étape 3). Et il y un tas de vêtements au milieu de la pièce.

 

Le risque, à ce moment précis, c’est le craquage, le rajout vite fait de l’un ou l’autre vêtement dans votre garde robe. Parce que quand même : « On ne sait jamais !». Et puis tel autre, parce que « Je l’avais oublié !». Jusqu’au moment ou votre garde-robe se retrouve à nouveau bien pleine.

 

Vous n’avez pas l’habitude de vous séparer de vos affaires ? Peut-être avez vous peur ? Peut-être n’êtes vous pas confiantes en l’avenir ?

 

Pour éviter cette tendance « naturelle » à tout remettre dans votre penderie à la dernière minute, souhaitez une « bonne seconde vie » à ces vêtements. Félicitez vous de votre geste, c’est un plus pour la planète. Et si vous ne me croyez pas, allez faire ce très bon Quizz chez France Nature et Environnement sur l’impact de notre garde-robe

Détox garde-robe tutoriel Truc et astuce couture débutant durable

 

Trier les vêtements non portés, c’est en fait un beau geste pour la planète. En les gardant encore sans réelle certitude de les porter, vous empêchez ces vêtements de prolonger leur vie et de servir à d’autres personnes ou à d’autres usages.

 

Faites vous confiance. Votre première évaluation lors des étapes 2 et 3 est la plus pertinente. En acceptant que le reste de vos vêtements parte pour une seconde vie, vous vous libérez d’une garde-robe encombrée. Et peut-être aussi un peu de votre passé ?

 

5 – Avant d’évacuer : analyse et apprentissage

 

La partie la plus difficile du travail est faite. Vous avez fait le tri. Mais attention, il serait dommage d’évacuer tous ces vêtements sans se poser quelques questions.

 

  1. Combien d’argent est ce que tout cela représente ? Prenez la pile de vêtement dont vous vous séparez et estimez honnêtement combien ils ont couté. Vous serez surprise de voir le total (Ha oui, quand même…). Une questions équivalente pour vos cousettes pourrait être : combien de temps est ce que j’ai passé à coudre ces vêtements ? Le but n’est certes pas de culpabiliser, mais simplement de réaliser ce que cette pile représente d’efforts et d’argent, pour éventuellement faire un pas vers une meilleure utilisation de votre budget (temps ou argent) pour vos fringues.
  2. Pourquoi est-ce-que je l’ai acheté (cousu) et pas beaucoup porté ? En réfléchissant à cette question, les futurs achats (et cousettes) seront sans nul doute plus pertinents et plus portés.

 

Détox garde-robe tutoriel Truc et astuce couture débutant durable

6 – Que faire de vêtements à évacuer ?

 

Concernant vos vêtements de qualité et en bon état, le plus évident (mais pas toujours le plus simple) est de les proposer aux personnes de votre entourage. Ils pourraient être intéressées. Amis, famille, collègues. Ces vêtements peuvent aussi être mis en vente en ligne sur des sites et applis de vente de seconde main (Vinted, Le Bon Coin, etc.) ou plus simplement au magasin de seconde main de votre quartier.

 

Pour le reste, ne jetez rien à la poubelle ! Mettez vos vêtements propres et secs (cousettes comprises) dans de grands sacs fermés et déposez les dans une borne de recyclage textile. Ils vont entamer une nouvelle vie.

 

ça vous intéresse de savoir ce que deviennent vos vêtements et vos cousettes une fois posés dans ces bornes de recyclage  ?

 

📌 Psssst: Envie de garder cet article sous la main ou de le partager ? Alors, épingle-le sur Pinterest  📌

Détox garde-robe tutoriel Truc et astuce couture débutant durable infographie

coudre sa garde-robe et ses vêtements durable mars-elle tissu bio couture durable

Comment coudre une garde-robe raisonnée ?

Ecrit par | Inspiration | 14 commentaires

 

La semaine passée, j’ai fait un retour complet sur les cinq années de couture (presque exclusive) de ma garde-robe.

 

Cinq années sans shopping.

Cinq années de couture insouciante.

 

Mais après ce premier compte rendu, je me rends compte que coudre sa garde-robe n’est pas nécessairement l’assurance d’une démarche durable.

 

Pas toujours simple d’aligner le plaisir et les valeurs !

 

coudre sa garde-robe et ses vêtements durable mars-elle tissu bio

Accepter d’être sur un chemin…. Un pas à la fois.

Incohérences entre valeurs et envies

 

Coudre peut, aux premiers abords, sembler être une pratique écologique. En 5 ans, je n’ai pas mis les pieds dans un magasin de la fast-fashion. Cependant, il y a de nombreux aspects de la couture qui peuvent s’avérer aussi toxiques que l’achat de vêtements de la fast-fashion.

 

Coudre des vêtements qu’on ne portera pas, ce n’est pas très durable.

Coudre des vêtements fragiles, ce n’est pas très durable.

Coudre 16 robes de cocktail pour quelques soirées par an, ce n’est pas très durable.

 

Bien sûr, quand on débute en couture, il y a des apprentissages à faire :

  • Est-ce que ce tissu, dont je suis tombée raide dingue amoureuse à l’instant, va vraiment aller avec les basiques de ma garde robe ? (ou bien me donner un « style Freddy Mercury » ?)
  • Est ce que ce patron super à la mode correspond vraiment à mon style ou à ma morphologie ? (ou m’imposer 18 mois de régime pour ressembler à Beyoncé ? )
  • Est ce que c’est une bonne idée de transformer ce tissu trop choupi en blazer over-sized ? (alors que pas certain que tu seras invitée VIP au prochain concert de Céline Dion)

 

coudre sa garde-robe et ses vêtements durable mars-elle tissu bio couture durable

Développer son style, et pas celui des magazines…

 

Ces erreurs-là, toutes les couturières les font à un moment ou à un autre. Parce que la passion de la couture à sacrément tendance à nous rendre un peu myopes, parfois même totalement aveugles. Que celle qui ne s’est jamais laissée tenter par les sirènes de ces expériences couture jette la première épingle !

 

Personnellement, je me suis déjà lancée dans des projets combinant les trois problématiques ci-dessus. Et comme je n’ai pas le style de Freddy, ni les mensurations de Queen Bee et que j’attends toujours mon invit’ pour le concert de Céline, ces cousettes se sont avérées être des erreurs couture : je ne les ai pas portées.

 

Mais l’erreur, la vraie, serait de ne pas s’en rendre compte…

 

coudre sa garde-robe et ses vêtements durable mars-elle tissu bio

Coudre à l’aveugle? Au coup de coeur? Oui, j’ai été parfois un de ces petits singes

 

Manifeste pour une garde robe durable cousue main

 

Cela fait plusieurs semaines que je réfléchis à une ligne de conduite pour continuer à coudre ma garde robe sur un chemin plus durable. Je veux éviter de coudre des vêtements inutiles que je ne porterai pas.

 

J’ai fait un tri extensif et presque violent de ma garde-robe. J’ai gardé pendant des semaines toutes mes cousettes-erreurs pour bien m’imprégner des raisons de ces problèmes. Le bureau était semi-envahit de piles de vêtements cousus-main. Je les ai d’abord un peu évités. Puis je les ai pris et reposés. Retournés, sous-pesés, analysés… Je leur ai posés des questions :

 

Pourquoi ne sors tu pas plus souvent?

Pourquoi tes finitions sont elles douteuses?

Pourquoi me donnes tu l’impression d’être déguisée?

Pourquoi es tu isolée et solitaire dans ma garde robe ?

Pourquoi me donnes tu un profil de baleine ?

Pourquoi me boudines tu lorsque je ferme tous tes boutons ?

 

coudre sa garde-robe et ses vêtements durable mars-elle tissu bio

 

Et après une longue réflexion, j’ai établi un petit manifeste en trois chapitres et quinze phrases pour une garde-robe cousue-main plus durable.

 

Ce ne sont pas des impératifs.

Ce n’est pas une science exacte.

Ce n’est que mon chemin et la vision que je pose pour mes prochains projets couture.

 

Parce que je veux maximiser les bienfaits de la couture dont je vous parlais la semaine passée : le plaisir, la confiance en moi et la fierté. Et tout ça, sans compromettre mon engagement pour une garde-robe durable !

 

 

Ce petit manifeste est construit pour atteindre un objectif, une vision : coudre « rien que des vêtements préférés » (Merci Lathelize pour cette expression idéale)

 

Et vous ? Parfois vous vous posez avec votre amour pour la couture pour réfléchir sur ce qui marche ou pas ? ?

 

📌 Psssst: Envie de garder cet article sous la main ou de le partager ? Alors, épingle-le sur Pinterest  📌

 

 

coudre sa garde-robe et ses vêtements durable mars-elle tissu bio couture durable

 

 

 

Chapitre 1 : Qualité avant quantité.

 

1- Ne néglige pas la couture de bons basiques, ce sont ceux que tu porteras le plus.

2- Utilise des tissus de qualité et regarde d’abord ce qu’il y a dans ton stock.

3- Demande toi toujours combien de fois tu vas porter cette cousette et avec quoi.

4- Choisis la bonne taille (peu importe le chiffre) et prends le temps de faire les bons ajustements.

5- Passe du temps sur tes finitions, c’est la plus grande preuve d’amour que tu puisse donner à tes cousettes.

 

Chapitre 2 : Connais-toi toi-même.

 

6- Connais ta palette de couleur (ton neutre et ta couleur flashy).

7- Identifie le patron et le style qui te mettent en valeur et pas le dernier truc à la mode sur IG.

8- Dix pourcent de ta garde-robe en couture « WAOU », c’est largement suffisant.

9- Privilégie ce qui est indémodable et ne te laisse pas influence attraper par ce qui est trendy.

10- Apprends de tes erreurs (choix de couleurs, de patrons, techniques couture, etc) et keep moving.

 

Chapitre 3 : De la couture au reste de ma vie.

 

11- Traite tes cousettes comme elles le méritent, avec respect et attention.

12- Construis ton stock de tissu en réfléchissant à ton style plus qu’à tes coups de cœur textiles.

13- Trie souvent, donne, recycle, désencombre et libère tes vêtements (même tes cousettes).

14- Profite du plaisir simple, le matin de s’habiller avec une garde-robe remplie de vêtements adorés.

15- Oublie la frustration de toutes ces cousettes d’amour jamais portées.

 

 

garde-robe durable cousue main challenge 5 ans sans shopping fast-fashion mars-ELLE tissu bio

Ma garde-robe cousue main a 5 ans : Retour d’expérience.

Ecrit par | Inspiration | 16 commentaires

Je couds depuis six ans.

 

Plus honnêtement, je couds intensivement et passionnément depuis six ans. Ce fut une rencontre violente. Ça m’a pris comme une passion incroyable, comme on tombe en amour : BOUM, le coup de foudre. Et au fil des années, l’intense passion est devenue amour.

garde-robe durable cousue main challenge 5 ans sans shopping fast-fashion mars-ELLE tissu bio

Mon coup de foudre avec la couture ❤

 

 

Et cela fait maintenant cinq ans que je n’achète plus de vêtements du prêt-à-porter, fini le shopping de fringues, à quelles que petites exceptions près. Les infidélités en couture sont tolérables, bien plus que dans d’autres types de relations…, comme ma relation avec le chocolat noir, par exemple.

 

Non, ce n’était pas une bonne résolution ou un challenge personnel que de ne plus acheter de vêtements. C’est simplement une conséquence logique de la réunion de ma passion pour la couture avec mon questionnement sur la durabilité de la fast-fashion (voir cet article).

 

Comme dans toute relation amoureuse, Couture et moi vivons parfois des petits moments de tension ou d’incompréhension (on n’est pas tous les jours au pays des licornes). C’est pendant ces périodes plus compliquées qu’on grandit et que la relation murit. Aujourd’hui, ma relation avec Couture est donc plus mature, je prends un peu de distance et je remets les choses à plat sur cinq années de garde-robe cousue-main.

 

Couture mon amour : à nous deux  pour le bilan de cinq ans de fidélité (ou presque)!

 

En ce début d’année 2019, je fais le bilan de ma garde-robe cousue-main :

Durable ou pas durable ?

Raisonnée ou pas raisonnée ?

Passionnée ou forcée ?

garde-robe durable cousue main challenge 5 ans sans shopping fast-fashion mars-ELLE tissu bio

Qu’est-ce qui marche bien après cinq années de garde-robe cousue-main?

Qu’est-ce qui pose toujours problème après cinq années de garde-robe cousue-main?

 

Se coudre une garde-robe cousue-main : une démarche durable

 

Pour commencer ce bilan de ma garde-robe cousue-main, les premières choses qui me viennent à l’esprit sont tous les points extrêmement positifs. Coudre tous mes vêtements m’a amené :

◆ Du plaisir, beaucoup de plaisir. A choisir mes tissus, à rêver mes vêtements et à les coudre.

◆ De la confiance en moi. Oui, je suis capable de réaliser de bout en bout des vêtements uniques que je vais porter pendant des années.

◆ De la fierté. Quand quelqu’un vous dit : « J’adore ton sweat ! ». Pas besoin d’ajouter « C’est moi qui l’ai fait ! » pour déclencher un feu d’artifice de fierté dans ma tête, et bien sûr c’est un feu d’artifice avec extra de paillettes quand il s’agit d’un tissu de Mars-ELLE!

 

garde-robe durable cousue main challenge 5 ans sans shopping fast-fashion mars-ELLE tissu bio

Ma tête trop fière de « c’est moi qui l’ai fait avec le molleton bio de Mars-ELLE »

 

◆ De l’alignement. Quelle satisfaction de trouver une alternative à la fast-fashion. Ce n’est pas la seule alternative, il y a aussi la seconde main, les achats éthiques, etc. Ce n’est pas non plus l’alternative parfaite ! En effet, la problématique de la provenance et de l’impact social et environnemental de nos tissus reste entière. Mais c’est une alternative qui peut être durable. Au moins, je sais que la seule personne exploitée pour la confection de ma nouvelle veste, c’est moi !

◆ De la mise en perspective. Oui, passer 15 heures à coudre une petite veste, ça fait inévitablement réfléchir sur les prix pratiqués dans le commerce et ce joli manteau vendu 50 Euros me paraît maintenant complètement suspect.

 

Coudre les vêtements de ma garde-robe, ça m’a fait grandir, c’est indiscutable ! Et ça, c’est le cœur d’une vraie relation amoureuse durable !

 

garde-robe durable cousue main challenge 5 ans sans shopping fast-fashion mars-ELLE tissu bio

 

Ce qui manque : retour sur la fidélité (et l’infidélité) en couture !

 

 

Oui, je vais être complètement honnête avec vous. Sur Instagram, vous verrez des challenges « Je-suis-trop-dingo-je-fais-ZERO-achat-pendant-un-an ! ».

Sachez que ça n’a pas été mon cas.

 

Révélation : je n’ai pas cousu TOUTE ma garde-robe. Et oui, ça a été très naturel pour moi de coudre les vêtements dont j’avais besoin, sauf pour ces quelques pièces pour lesquelles je dois confesser quelques écarts.

 

Justifiables ? A vous de voir :

 

◆  La lingerie. Autant je n’imagine pas, pour le moment, me mettre à la couture d’un soutien-gorge (a quand les journées de 48h ?), autant je ne comprends pas ce qui me retient de coudre mes culottes. J’ai acheté les élastiques, j’ai plein de chutes de jersey et cerise sur le gâteau, je porte des culottes tous les jours. Bref, il n’y a pas d’excuse ; visiblement j’ai un blocage !

 

garde-robe durable cousue main challenge 5 ans sans shopping fast-fashion mars-ELLE tissu bio

✂ J’ai pas l’habitude de faire visiter mon tiroir à culottes…

 

◆  Une veste de randonnée. C’est une veste imperméable que j’ai achetée il y a quatre ans et que je porte dès qu’il pleut. Techniquement, j’aurais pu trouver le bon tissu et me lancer dans une couture super technique. Quant à l’étanchéité, j’aurai pu… supporter l’humidité, un certain temps !

◆  Trois pulls en laine. Je ne tricote pas. Et c’est vrai que je me couds beaucoup de pulls, de gilets ou de sweats. Mais un pull tricoté en douce laine, c’est quand même autre chose n’est ce pas ? Certes je suis infidèle, mais je choisis mes partenaires et je fais extrêmement attention à la composition des laines : je refuse les mélanges comprenant de l’acrylique, de la viscose ou du polyester. Autrement dit, je cherche très longtemps le pull de mes rêves, c’est un écart raisonné et en toute conscience.

◆  Les chaussettes. Je sais que ça se coud aussi. Mais là, ça ne me vient même pas à l’esprit de m’y mettre. Vous avez déjà testé ? Des retours sur la question ?

◆  Les vêtements de sport. Ces T-shirts de sport 100% synthétiques, je les utilise beaucoup et je ne les ai pas encore remplacés par une alternative plus durable. Mais ce sont de fausses infidélités, je les ai reçus lors d’événements sportifs. Je ne les achète pas (Hmm Hmm !) mais je ne les couds pas non plus (parce que acheter du lycra ou du polyester, j’y arrive pas…). En définitive, je m’en sers quand même beaucoup. Bref, il y a une vraie réflexion à mener…

 

garde-robe durable cousue main challenge 5 ans sans shopping fast-fashion mars-ELLE tissu bio

 

Comment se coudre une garde-robe raisonnée ?

 

Après cette liste complète de mes « infidélités-couture » je me rends bien compte que se faire une garde-robe 100% cousue-main demande :

  • une très grande maitrise technique (bonjour les jolis soutifs et les vestes de rando qui transpirent)
  • un déblocage énergétique des « chakras-élastiqués » (bonjour les culottes sexy)
  • un alignement entre valeurs et pratiques du quotidien (bonjour les chaussettes cousues sans coutures et les vêtements de sport super légers).

 

 

Le point sur lequel je veux travailler, c’est ce fameux alignement : pour continuer à développer ma garde-robe cousue-main et la rendre plus durable.

 

Bref, arrêter le shopping fringues a été pour moi une véritable libération. Mais après cinq ans de couture, je me rends compte qu’il y a encore des points à améliorer pour éviter de re-tomber dans le travers d’une garde-robe non-raisonnée… Je vous parle de tout ça la semaine prochaine avec mon manifeste pour une garde-robe cousue main durable!

 

Et vous ?

Coudre toute votre garde-robe, vous y pensez ?

tissu bio sweat molleton biologique 100% coton sweat-shirt couture écologique vendu au mètre jaune moutarde motif enfant fille garçon GOTS

Molleton bio : Trouver l’inspiration sur un vieux tas de journaux!

Ecrit par | Inspiration | Aucun commentaire

L’inspiration dans une revue de 1901.

 

Vous ne le savez peut-être pas, mais j’aime beaucoup les bouquins. Et un de mes plaisirs d’hiver est de passer du temps dans un magasin du centre de Bruxelles : « Pêle-mêle », l’antre du Recyclage Culturel. Poussez cette petite porte et vous entrez dans la caverne d’Ali-Baba : des centaines de mètres-carrés de livres de seconde main.

Pour quelques euros vous pouvez bien sûr déposer vos livres usagés, mais surtout rapporter chez vous les grands classiques de la littérature, des recueils de poésie, des livres de psychologie, des guides de voyage, des collections entières de BD ou de livres pour enfants. Les rayonnages sont juste assez dérangés que pour vous permettre de jolies rencontres littéraires.

 

tissu bio sweat molleton biologique 100% coton sweat-shirt couture écologique vendu au mètre jaune moutarde motif enfant fille garçon GOTS

 

C’est par hasard que Monsieur Marcel est tombé sur cette pile de revues datant du début du siècle passé (1900 – 1930). J’en suis restée fascinée, de l’effluve du papier jauni jusqu’aux couvertures noir et blanc, tout droit d’une autre époque.

Tout y est semblable mais complètement différent.

Le français, respecte les mêmes règles grammaticales, mais s’écrit avec un tout autre rythme. Les gravures illustrent les moments officiels avec une théâtralité étonnante. Et les publicités m’ont fait rire de leur candeur innocente. Il y a des pubs sur tout : le chocolat, les huiles de moteurs, la lingerie féminine, etc. Et sur les chapeux

 

pub 1900

Un tissu molleton bio pour toute a famille

 

Je vous parle de ces revues parce qu’une des publicités a inspiré deux tissus de Mars-ELLE: Mistral et Harmattan. Cette pub pour des chapeaux m’a de suite fascinée. J’y ai vu des objets de raffinement et de style. Et j’ai voulu en faire un tissu, plus léger, plus enfantin, mais rappelant le raffinement de l’époque.

J’imaginais des hommes et des femmes bien habillés, sur la digue d’Ostende, bravant le froid de l’hiver et agrippant d’une main leur beau chapeau sous peine de le voir soufflé par le vent brutal de la mer du Nord.

 

tissu bio sweat molleton biologique 100% coton sweat-shirt couture écologique vendu au mètre gris motif enfant fille garçon GOTS

 

◆ Le Molleton Bio Mistral est gris clair, taché ici et là de petites taches de couleurs chaudes.

◆ Le Molleton Bio Harmattan est jaune moutarde intense : chaud et lumineux à souhait.

 

Ces deux tissus sont de parfaits candidats pour une couture non-genrée et pour tous les âges.

En les combinant, j’ai réalisé une série de pyjamas pour une tripotée de cousins et de cousines entre 0 et 12 ans. Autant vous dire qu’ils n’ont pas quitté leur nouveau pyjama de tout le réveillon de Noël. Trop confortable peut-être ?

 

❖ Et jusqu’au 20 Janvier, ces deux tissus sont soldés (ainsi que 4 autres molletons et 5 autres jerseys). ❖

 

Allez-vous les garder pour vous ou bien les coudre pour vos enfants ?

 

 

 

PS : Je ne peux pas résister à vous mettre une petite sélection de ces pubs qui ont plus de 100 ans!

pub 1900

 

pub 1900

Mars-ELLE tissu biologique soldes jersey bio molleton 100% coton

Être les soldes ou ne pas être les soldes, telle est la question ?

Ecrit par | Inspiration | 8 commentaires

Les soldes arrivent, déjà !

Le marathon des gueuletons de Noël est passé.

L’effervescence des courses de Noël s’est doucement dissoute, enfin…

Chacun a ouvert ses cadeaux et en a offert d’autres avec autant de plaisir. On s’est un peu reposé entre chocolat chaud et ballade dans le vent piquant et la lumière rasante de l’hiver. On s’est réjoui de sentir, presque, les jours s’allonger, un peu. On a profité des bons moments ensemble pour célébrer la nouvelle année et prendre quelques bonnes résolutions qu’on ne tiendra peut-être pas.

 

Mars-ELLE tissu biologique soldes jersey bio molleton 100% coton

 

Et dans cette douceur de début d’année, dans ce moment suspendu, tout d’un coup vient le grand lancement des soldes. BAM. Comme une claque, un réveil impératif avec ses injonctions de consommation…

  • Vite.
  • Plus.
  • Encore.
  • Moins cher.
  • Tout de suite !

Oublié le calme. Oubliés les moments de tranquillité.

 

Nous sommes matraqués de toutes parts par ces messages publicitaires qui poussent à acheter.

  • Moins 40% !
  • Moins 60%,
  • qui dit mieux ?

C’est la chute des prix pour une envolée de consommation effrénée.

 

Mars-ELLE tissu biologique soldes jersey bio molleton 100% coton prix juste marge

 

Mais COMMENT arrivent-ils à vendre des grille-pains ou des petites jupes en polyester avec 70% de remise sans vendre à perte?

Pourquoi ces produits sont ils aussi ridiculement soldés ?

Je ne sais pas exactement comment H&M gère ses marges et ses prix de vente (même si j’ai une petite idée et que je vous en parle dans cet article et que cet article de Slow we are vous explique toute l’arnaque des soldes dans la fast-fashion). Par contre je peux vous dire comment Mars-ELLE calcule ses prix et sa marge !

Je vous explique tout ici :

Le système de valeurs d’une petite entreprise

 

Commencer une activité entrepreneuriale, c’est définir un ensemble de valeurs.

 

Mars-ELLE tissu biologique soldes jersey bio molleton 100% coton

 

Mars-ELLE se construit sur deux axes forts :

  1.     Tissus 100% biologiques.
  2.     Production et impression en Europe.

Et le fait d’être une jeune entreprise ajoute une contrainte de taille :

  1.     Des petites quantités (en croissance ;-).

Ces trois valeurs conditionnent le prix d’achat des fournitures. Pas possible d’avoir du « Made in Europe » au prix du « Made in Bangladesh ». Pas possible d’avoir du coton « Certifié GOTS » au même prix que le coton « pesticidé OGM ».

Mars-ELLE tissu biologique soldes jersey bio molleton 100% coton

Ce sont des choix éthiques qui ont une influence importante sur le coût des tissus de Mars-ELLE.

Le coût des tissus (matière première, tricotage, teinture, impression, finition) représente environ 50% du prix de vente final.

C’est un prix juste pour les fournisseurs qui permet à Mars-ELLE de vous proposer ses produits à un prix juste pour vous.

Les frais annexes : cachés partout

 

En plus du coût des matières premières, Mars-ELLE a des frais annexes divers et variés :

  • le coût de la recherche de fournisseurs,
  • le coût du transport des tissus, chez l’imprimeur, chez Mars-ELLE,
  • le coût des tests d’impression des motifs avant la production
  • le coût du stockage des tissus,
  • le coût des outils informatiques de dessin,
  • le coût du site internet,
  • le coût des envois d’échantillons,
  • les charges sociales,
  • etc

 

Mars-ELLE tissu biologique soldes jersey bio molleton 100% coton

 

On a parfois tendance à sous-estimer les frais annexes mais ils sont tous nécessaires pour pouvoir créer les collection de tissus et gérer la commercialisation. Attention, la pléthore de petits chiffres grandit très rapidement…

Et un jour j’espère, les quantités aidant, on parlera d’un salaire… 😉

Les soldes à tout prix ?

 

Vous l’avez compris, faire des soldes (pour quelque raison que ce soit), ce n’est possible qu’avec une marge initiale suffisamment importante. Et ce n’est pas le cas de Mars-ELLE.

Alors pourquoi faire des soldes ? Les tissus seront encore d’actualité la saison prochaine.

 

Quel est le juste prix pour Mars-ELLE ? Alors qu’il n’y a pas de marge importante !

 

Mars-ELLE tissu biologique organic fabric GOTS jersey couture

 

Pourquoi suivre un mouvement de consommation que je ne cautionne pas du tout, au risque de mettre en danger l’équilibre financier de Mars-ELLE ?

Le stock : une problématique de taille

 

Je pourrais aisément m’arrêter aux conclusions du chapitre précédent… Mais Mars-ELLE grandit et Mars-ELLE a une problématique de taille : l’espace.

Le tissu ne va pas se démoder et il ne va pas se défraichir : il sera encore impeccable pour les saisons à venir. Et, la diversité du stock de tissus (jersey, molleton, popeline – bientôt) autant que des motifs me permettra de vous proposer toujours plus de variété lors de vos achats sur le shop.

Telle est l’ambition, mais malheureusement l’espace de stockage est limité et cette contrainte est décisive.

Pour pouvoir accueillir la prochaine collection (les popelines du printemps 2019), je DOIS déstocker une partie des tissus.

 

Mars-ELLE tissu biologique soldes jersey bio molleton 100% coton

 

Mars-ELLE a donc préparé une sélection de jersey bio et molleton bio qui sont dès maintenant disponibles avec 25% de remise pendant les 2 prochaines semaines !

Une opportunité pour vous et pour moi

Vous l’avez bien compris, les soldes ne font pas parties des rituels de Mars-ELLE et ne deviendront pas une routine marketing. Les soldes de cette année sont la conséquence d’une contrainte logistique temporaire. Et les contraintes logistiques ne sont pas faite pour durer ;-).

Donc, profitez-en maintenant : les soldes exceptionnelles (en maintenant vous savez pourquoi 😉 ) de Mars-ELLE

 

 

Bon cadeau tissu bio au mètre pour une couturière à Noël Anniversaire jersey bio imprimé sweat molleton Mars-ELLE

Pour Noël, offrez du tissu Bio avec les Bons Cadeaux de Mars-ELLE.

Ecrit par | Inspiration | Aucun commentaire

Un cadeau pour les couturières

 

La semaine dernière, on a réfléchi ensemble aux cadeaux que vous pourriez coudre pour poser sous le sapin de Noël. Mais aujourd’hui, je voudrai vous parler de VOUS !

 

Quel cadeau offrir à une couturière ? Probablement pas des lingettes démaquillantes, n’est ce pas ?

 

Et offrir du tissu, c’est tout autant risqué. Estimer les goûts pour les motifs et les couleurs et tenter le choix des textures et des qualités sans avis de la future propriétaire, ça risque de faire plouff.

 

Bon cadeau tissu bio au mètre pour une couturière à Noël Anniversaire jersey bio imprimé sweat molleton Mars-ELLE

On offre quoi à une couturière pour éviter de se tromper ?

 

Oui, mais alors comment faire?

 

L’idée m’a été soufflée sur Instagram.

 

Cette super idée que de proposer des Bons Cadeau !

 

Ces Bons Cadeau peuvent vous servir comme cadeaux pour d’autres couturières. Mais surtout, c’est une très bonne option pour indiquer à des personnes de votre entourage (belle-maman, mari, frère et sœur, etc) ce qui vous ferait plaisir !

 

Entre l’article de la semaine dernière sur les idées de cadeaux à coudre pour Noël, écrit à 78 mains grâce aux idées de toutes les couturières, et cette belle idée de Bons Cadeau, je mesure un peu plus chaque jour combien cette communauté couture est tout, sauf virtuelle (coeur avec les mains).

 

carte cadeau tissu bio Mars-ELLE 20 Euro jersey molleton biologique GOTS

 

Un cadeau idéal pour une couturière amoureuse de tissu Bio

 

 

C’est la question du moment (bien avant le Brexit, les gilets jaunes ou la fraude fiscale à grande échelle). Les cadeaux de Noël : utiles ou futiles ?

 

Je suis sans aucun conteste dans la #teamutile .

 

Bon cadeau tissu bio au mètre pour une couturière à Noël Anniversaire jersey bio imprimé sweat molleton Mars-ELLE

#teamutile ? #teamfutile? #teamplaisir ? #teamdurable ? Casse-tête du cadeau …

 

Et comme cadeau à une couturière, quoi de plus utile que du tissu ?

Vous en connaissez vous des couturières qui cousent sans tissu ?

 

Certes le cadeau doit être utile, mais il doit aussi sortir un peu de l’ordinaire. Imaginez du papier pour l’imprimante, c’est utile mais pas spécialement très enthousiasmant…

 

Et bien, pour la couturière c’est pareil. Lui offrir l’occasion de choisir un tissu qu’elle ne pensait pas s’offrir, qui sort de l’ordinaire, c’est un cadeau utile et particulièrement excitant.

 

Avouez que comme moi, vous ressentez cette excitation liée au choix et à l’achat du tissu sur lequel vous avez flashé ! C’est ce moment où les portes de la créativité s’ouvrent en grand. C’est du rêve en maille et des envies en chaine-et-trame. Bref, c’est un super cadeau !

 

Alors, pour vous éviter la virée dans les magasins tissus au beau milieu de votre rush de fin d’année, le Bon Cadeau tissu c’est la solution la plus simple.

 

Un cadeau durable pour un joli tissu Bio imprimé

 

Alors je suis dans la #teamutile, mais je suis définitivement dans la #teamdurable .

Si c’est utile, c’est en soi déjà un peu durable, comparé à une babiole sans utilité qui va être vite dénigrée.

 

Molleton bio GOTS coton ligné rouge brique mars-elle imprimé motif

La collection de sweat molleton bio doudou de Mars-ELLE.

 

Le coton et le textile en général sont de grandes sources de pollution pour la planète (je parle de l’impact du coton non-Bio dans cet article).

 

Mais si en plus d’être utile votre cadeau est intrinsèquement durable, alors là c’est encore mieux. Bref c’est du tissu Bio !

 

Et faire un cadeau

◆ pour faire plaisir,

◆ pour être utile,

◆ qui est simple à acheter

◆ et qui en plus respecte la planète,

c’est finalement le grâal du cadeau, n’est ce pas ?

 

carte cadeau tissu bio Mars-ELLE 50 Euro jersey molleton biologique GOTS

 

Un cadeau simple pour le rush de fin d’année

 

En deux minutes et quelques clics sur le site de Mars-ELLE, le cadeau est fait !

 

Le Bon Cadeau avec le code réduction à appliquer vous sera envoyé automatiquement par email. Vous pourrez alors décider de l’imprimer (j’ai été très parcimonieuse avec les couleurs en pensant à vos cartouches d’encre) sur un joli papier recyclé.

Et si vous le souhaitez, le bon cadeau peut aussi être envoyé par mail à son destinataire final à la date que vous choisirez.

 

plannification cadeau de noel cousu main diy

 

Et le tour est joué.

 

Voilà le cadeau qui va ravir les couturières et leurs amoureux indécis !

 

Votre amoureux il est toujours inspiré pour vous gâter?

 

 

 

Inspiration couture avec du molleton tutoriel facile

Vent d’inspiration sur la couture du molleton.

Ecrit par | Inspiration | 2 commentaires

Pas besoin de vous le répéter, la nouvelle collection de molleton bio de Mars-ELLE est en vente.

 

Le molleton, c’est notre allié « confort et chaleur » pour toute la saison automne-hiver.

 

Et cerise sur le gâteau, au niveau réalisation, la couture du molleton c’est le mariage du meilleur des deux mondes, je m’explique :

 

  • Couture aussi facile techniquement que du tissu chaine et trame ; le molleton est beaucoup plus stable que le jersey.
  • Tombé final aussi gratifiant que le jersey. Grâce à l’élasticité du tissu, les ajustements morphologiques sont mineurs et bien plus simples à faire qu’avec un tissu chaine et trame.

 

Bref, ça en fait des cousettes supers gratifiantes !

 

Mais pour coudre quoi ?

 

Evidement, le molleton est le choix idéal pour coudre des sweatshirts, mais pas que ça…

Pour vous inspirer, je partage avec vous ma liste d’envies de couture en molleton imprimé.

 

L’hiver sera chaud ! Attention, risque de craquage en vue !

 

Toutes les inspirations ci-dessous et bien plus encore sont disponibles sur le Pinterest de Mars-ELLE. N’hésitez pas à les épingler si vous les aimez!

Le plus évident : le sweat en molleton

 

Je passe littéralement la moitié de l’année avec des sweats en molleton sur le dos. J’aime leur confort (surtout le lundi matin), leur simplicité (vite enfilé, vite assorti), leur versatilité (changer le col, la coupe, l’imprimé, etc.) et leur ratio temps-de-couture/satisfaction !

 

Pour moi le sweatshirt est très loin du stéréotype « sportswear » qu’on ne porte que pour le cours de yoga ou la salle de sport.

Inspiration couture avec du molleton tutoriel facile sweat

Non, le sweat c’est un vêtement qui peut très facilement se glisser dans le vestiaire du quotidien et y amener pep’s et confort. Le sweat imprimé et coloré, c’est simple à coudre avec en molleton ; une recette magique pour obtenir vite fait un vêtement super stylé !

 

Idées de patrons (pas du tout exhaustif):

 

Le plus féminin : la robe en molleton doudou (tout doux)

 

Votre truc c’est les robes ?

 

C’est bien vu : le molleton va vous permettre de faire des robes doudou d’hiver.

 

Ces robes sont très faciles à porter :

  • Une paire de baskets girly et vous êtes au sommet de la tendance.
  • Des collants, des escarpins et un blazer et vous êtes la working girl stylée du quartier.
  • Legging et pantoufles et vous voilà au sommet du confort pour une trilogie thé-canapé-tricot.

 

Inspiration couture avec du molleton tutoriel facile robe

 

 

Celles qui s’y sont essayées sont complètement convaincues. Cela fait plusieurs hivers que je les contemple avec envie sur Instagram.

Et je pense bien m’y mettre très vite !

 

Idées de patrons (pas du tout exhaustif):

 

Le plus facile : le cardigan du quotidien

Quand on compose un look hivernal, bien souvent le cardigan est un allié de taille. En effet, il s’associe parfaitement à nos T-shirts, robes, chemisiers ou sous-pulls. Moins « sportswear » que le sweat, le cardigan se porte en toute saison et avec tous les styles.

 

C’est pourtant une pièce assez peu cousue de la blogosphère couture, c’est étonnant (je trouve).

 

Inspiration couture avec du molleton tutoriel facile cardigan veste

 

Si vous portez des cardigans, le molleton est bien sûr votre ami du quotidien !

 

Idées de patrons (pas du tout exhaustif):

Les plus osés : le molleton là où on ne l’attend pas

Après le sweatshirt, la robe et le cardigan, il reste encore énormément d’autres possibilités pour exploiter votre doux coupon de molleton.

 

Ouvrez votre esprit… et visualisez :

 

– La jupe en molleton (que j’imagine mini et maxi-confortable)

– La veste, le blazer ou le perfecto en molleton (qui est casual et stylé)

– Le short en molleton (qui est le « streetwear » du moment)

– Le pyjama en molleton (sans rire,  un pyjama d’hiver c’est forcément en molleton)

– Le pantalon de jogging en molleton (si ça pouvait être dimanche tous les jours…)

 

Inspiration couture avec du molleton tutoriel facile

 

Le molleton fait sa place là où on ne l’attend pas. Il faut dire que le combo confort, chaleur et simplicité de réalisation fait mouche !

 

Idées de patron:

Le plus coloré : le molleton imprimé

 

Enfin, je voudrais partager avec vous quelques inspirations pour des vêtements plus colorés. Combattons ensemble le syndrome hivernal des tenues d’enterrements qui envahissent nos rues avec le passage à l’heure d’hiver !

 

Oui, on peut aussi porter en hiver des vêtements qui donnent la patate. Pour faire le plein de couleurs et d’énergie ; ce sont des vêtements « impact ». Attention, en plus de l’énergie, ils peuvent aussi donner un style incroyable à une tenue au départ assez basique !

 

Inspiration couture avec du molleton à motif imprimé coloré

 

J’adore ce type de cousette qui me permet de me faire un vêtement « à forte personnalité ». C’est encore plus gratifiant de dire : « Il est unique et c’est moi qui l’ai fait ».

 

Et vous ? Vous êtes prêtes à coudre des vêtements « impacts » avec du molleton ?

Partagez vos envies de cousettes dans les commentaires !

 

Molleton bio GOTS coton porter le vent mars-elle imprimé motif

Affronter le vent de l’hiver avec le sweat Molleton Bio 100% coton de Mars-ELLE

Ecrit par | Inspiration | 10 commentaires

L’automne est déjà là. Les jours raccourcissent et les arbres se parent de mille couleurs. Le vent souffle les feuilles jaunies. Les manteaux ont repris du service. Les thés et chocolats chauds fument sur la table du petit-déjeuner.

 

Hummmm

 

J’aime bien l’automne, mais cette année, je l’aime particulièrement.

 

Parce que cet automne, j’ai l’immense plaisir de vous présenter la première collection d’hiver de Mars-ELLE : treize motifs imprimés sur du sweat molleton bio 100% coton!

 

Ce tissu, j’en rêve depuis la création de Mars-ELLE. Si vous me suivez depuis quelque temps, vous avez certainement perçu mon amour pour la couture des sweats et des pulls. En hiver, je ne couds et ne porte que ça !

 

Mon amour, certes, mais ma frustration aussi…

 

Pas simple de trouver du molleton 100% coton avec un imprimé sympa. Et bio en plus, n’en parlons même pas !

 

Molleton bio vendu au mètre Mars-ELLE imprimé motif Feuilles gris PuelchesMolleton bio vendu au mètre Mars-ELLE Vert GOTSMolleton bio vendu au mètre Mars-ELLE jaune Moutarde GOTS

 

Et donc je l’ai créé, ce tissu tel que je le voulais !

 

Découvrez la collection de molleton bio sur la boutique.

 

« Porter le Vent » : un nom aérien pour la collection de sweat molleton bio en coton!

La collection est en gestation depuis des mois. Des heures, des jours à dessiner, à expérimenter, à raturer, à tester, à tout changer et recommencer. Ce n’est pas simple de créer, en cette fin d’été alors qu’en même temps je gérais toujours la collection des jerseys bio tous légers des vacances.

 

Mais j’ai un petit secret pour me plonger sereinement dans la création alors que la logistique et le quotidien m’appellent ailleurs !

 

J’ai développé un petit univers mental et hivernal. Le souvenir d’une ballade en plein mois de janvier. La mer du Nord : Ostende. Le vent souffle et emmitouflées dans nos bonnets et écharpes, nous marchons contre le vent. La mer respire lourdement ; le sable fait de petits tourbillons sur la digue, ponctuée de quelques feuilles mortes.  Nous avons froid mais nous irons jusqu’à la jetée ; le vent dans le nez.

Et puis ce sera l’heure de prendre un thé fumant ?

 

Molleton bio GOTS coton porter le vent mars-elle imprimé motif

 

C’est ce souvenir qui a enveloppé la création de la nouvelle collection de sweat molleton bio imprimé de Mars-ELLE. Il me suffisait de fermer les yeux et d’écouter le vent pour plonger dans cet univers et créer de nouveaux motifs, de nouvelles couleurs.

 

Dans cet univers, l’élément clé, presque vivant, c’est le vent. Le vent laminaire qui souffle sur la plage, le vent qui fait onduler la mer et soulève l’écume, le vent qui s’engouffre dans les ruelles, le vent qui fait tourbillonner les feuilles mortes et le sable. C’est lui que je veux coudre et porter cet hiver.

 

La collection « Porter le Vent » c’est une manière de l’amadouer ; le coudre et le porter c’est le vivre et s’en protéger avec du sweat molleton bio imprimé et coloré.

 

Chaque motif en sweat molleton bio porte le nom d’un Vent: une collection de Vents du monde qui appellent à l’aventure.

 

Molleton bio vendu au mètre Mars-ELLE rouge bordeaux GOTS Molleton bio vendu au mètre Mars-ELLE imprimé motif Chapeaux gris mistralMolleton bio vendu au mètre Mars-ELLE imprimé mer turquoise bleue vendavel

 

Treize motifs pour une collection de tissus équilibrée

Non, je ne suis pas superstitieuse 😉

 

La collection avait besoin de chacun de ces treize motifs pour être complète. Ils forment un ensemble cohérent et balancé. Il y a des motifs plus figuratifs et d’autres plus graphiques. Des motifs plus discrets et d’autres très intenses.   

 

Des couleurs pour coudre un hiver plus lumineux

Non, « hiver » ne rime pas avec « tenue d’enterrement obligatoire » ;-).

Molleton bio vendu au mètre Mars-ELLE Gris GOTS imprimé motifMolleton bio vendu au mètre Mars-ELLE ligne rouge bordeaux imprimé motif GOTSMolleton bio vendu au mètre Mars-ELLE Jaune Moutarde GOTS imprimé motif

 

Les couleurs de Mars-ELLE ont été sélectionnées dans une palette hivernale mais intense. Elles peuvent littéralement réchauffer votre look et même carrément le « vitaminer ». Et un look vitaminé, n’est ce pas le meilleur moyen de commencer une belle journée d’hiver ?

 

Du coton bio pour combiner plaisir et valeurs

 

Oui oui, on peut coudre des tissus bio et funs. Oui oui, on peut avoir envie d’un look qui nous ressemble et qui respecte l’environnement. Oui oui, on peut coudre des pièces toutes douces avec un style super vitaminé et faire attention à son impact sur le monde.

 

Molleton bio GOTS coton porter le vent mars-elle imprimé motif

 

Le coton bio est une évidence pour Mars-ELLE. Cette collection est à nouveau 100% certifiée GOTS (pour en savoir plus sur les certifications textiles). Elle respecte la planète (pas d’OGM ni de pesticides, consommation réfléchie des ressources en eau, etc). Pour en savoir plus sur le coton bio, je vous recommande de lire mes articles sur la culture du coton et sur la guerre de l’eau.

 

De la douceur, de la chaleur pour traverser l’hiver!

L’automne c’est le moment où on a besoin de douceur, de confort et de chaleur.

 

Et c’est pour répondre à ce besoin que j’ai choisi un molleton tout doux, tout chaud. 300 grammes de douceur coton pour chaque mètre de tissu. Un tricot douceur et surtout une finition grattée toute douce à l’intérieur, pour un confort optimal !

 

L’élasticité du tissu est parfaite pour la couture de tous vos patrons prévus pour du molleton. Ce tissu vous permettra de coudre sans aucun problème les bandes de d’encolure, pour une finition parfaite.

 

Molleton bio GOTS coton porter le vent mars-elle imprimé motif

A vous les pulls et sweat-shirts fait-main !

 

Et les tissus unis dans tout ça ?

Malheureusement il n’y aura aucun tissu uni pour cette collection. Péripéties peu engageantes avec le fournisseur pressenti ; j’ai préféré annuler la commande plutôt que de risquer votre insatisfaction.

 

Cette décision a été difficile. En effet, proposer des tissus unis c’est vraiment important dans la philosophie de Mars-ELLE. Les tissus unis sont essentiels dans la construction d’une garde-robe durable et versatile. Cependant il n’était pas question de transiger sur la qualité juste pour satisfaire un principe philosophique.

 

Mais ce n’est que partie remise ! Après cette déconvenue, les recherches continuent pour trouver de nouveaux fournisseurs. Les unis vont vite revenir parmi nous, j’y travaille d’arrache pied !

 

Molleton bio GOTS coton vert jaune moutarde mars-elle imprimé motif

 

Alors cette nouvelle collection de sweat Molleton Bio 100% coton et imprimé ?

Dites-moi en commentaire, vous en pensez quoi ?

 

creation textile tissu biologique molleton GOTS Mars-ELLE

Les grandes étapes de la création textile Partie 2

Ecrit par | Inspiration | 2 commentaires

 

Cet article fait suite à la Partie 1 de la semaine passée. Je vous invite à la lire si vous voulez en savoir plus sur les étapes 1 et 2: création des visuels et recherche des fournisseurs.

 

Après la création des motifs de la collection et la sélection des fournisseurs, commence… la valse des imprévus.

3 – Valider les motifs et les couleurs avec le fournisseur

 

Les premières discussions avec les fournisseurs permettent de cadrer le prix, le délai et la qualité. Viennent ensuite les tests des couleurs. Cette étape est cruciale pour éviter les déconvenues finales.

 

Certaines couleurs ne rendent pas bien sur un certains type de tissus. Les contrastes apparaissent plus fades ou trop criards selon la technique d’impression utilisée. Il est donc primordial de faire des tests des teintes définitives sur le tissu sélectionné et ce pour chaque technique d’impression. On peut alors corriger les écarts et éviter les mauvaises surprises.

 

creation textile tissu biologique molleton GOTS Mars-ELLE

 

Lors de la première collection, c’est le Rouge Corail et le Camel qui ont été les plus difficiles à obtenir. Une couleur n’apparait pas la même sur le tissu, sur le papier glacé et encore moins sur un écran, même calibré. Mais j’avais une idée très précise de ce que je voulais sur le tissu final. J’ai donc pris le temps et fait autant d’aller-retour que nécessaire avec le fournisseur jusqu’à obtenir exactement la teinte, l’intensité et le rendu souhaité !

 

Pour la seconde collection (qui sort dans quelques jours), j’ai du abandonner deux de mes motifs favoris parce que le contraste des couleurs choisies n’était pas concluant sur le tissu final. Ce n’est pas un moment facile. J’ai retravaillé les couleurs d’un des motifs pour ne pas tout jeter à la poubelle ; mais mon rêve initial était perdu. Et c’est reparti pour un tour de tests et de réglages.

 

Ces coupons tests sont tellement importants pour moi, qu’ils me suivent partout. Ils sont dans mon sac à main, sur ma table de nuit, sur le bord de la table du petit déj. J’ai besoin de m’en imprégner pour valider la collection dans son ensemble, le plus sereinement possible.

creation textile tissu biologique molleton GOTS Mars-ELLE

 

Et pendant ce temps-là, l’horloge tourne inexorablement et le lancement de la production prend du retard.

 

Impossible pour moi de privilégier le calendrier à la qualité. Les fichiers sont revus et corrigés : couleur, équilibre, raccord des motifs, tout est vérifié une dernière fois avant l’envoi pour la production. La calendrier déroule ses jours et la collection prend le retard nécessaire à combler ma satisfaction. Les tissus qui sortent doivent être parfaits sur toutes leurs « coutures ».

 

Finalement, vient le moment de dire GO au fournisseur. Le point de non-retour est atteint, tout est bien et l’impression du tissu peut commencer.

 

Après coup je trouve encore des petites choses à critiquer, mais ça, c’est dans ma nature et ça reste dans ma tête!

4 – Attendre, organiser et gérer les imprévus, calmement

 

Il y a plusieurs semaines entre le lancement de la production et la réception des rouleaux de tissus.

 

Un bon moment pour partir en vacances peut-être ? Et bien non, mauvaise idée parce que c’est le moment idéal pour mettre tout en ordre de bataille pour le lancement de la collection. Préparer le site internet, écrire quelques articles pour le Blog, prévoir les Newsletters et commencer la promotion de la nouvelle collection de Mars-ELLE.

 

En même temps il reste à gérer tout le volet logistique, préparer les emballages, le stockage, la découpe, mille petites choses à faire.

 

creation textile tissu biologique molleton GOTS Mars-ELLE

 

Tout doit être fin prêt pour le jour « J » du lancement.

 

Et c’est là que, quelques jours avant la date de livraison convenue, le fournisseur répond à votre e-mail et vous annonce que la machine a eu des problèmes et qu’il n’a pas encore commencé à traiter votre commande. Peut-être deux, ou même trois semaines de retard…

 

A ce moment là, il est primordial de rester constructif. L’utilisation de noms d’oiseaux et la communication impérative sont très tentants… genre Captain Haddock ; mais ce serait particulièrement vain. La commande du « petit client râleur » risque tout bonnement d’être traitée après toutes les autres.

creation textile tissu biologique molleton GOTS Mars-ELLE

 

Alors j’essaie de trouver le juste équilibre entre communication sereine (c’est un être humain en face de moi) et fermeté subtile, pour garder le processus en mouvement.

 

Dans ces périodes d’imprévus, le plus important, mais aussi le plus difficile, c’est de dormir. Un esprit reposé trouvera toujours de meilleures façons de réagir et de rebondir sur ce type de situation.

5 – la réception des tissus

 

De péripéties en imprévus, la finalité c’est quand même de recevoir les tissus.

 

Et ce moment est un indescriptible mélange d’excitation, de fierté et d’envie de se rouler dans le tissu. Dormir dedans, pourquoi-pas ?

 

Mais tout ça, c’est pour cette semaine… Enfin normalement…

creation textile tissu biologique molleton GOTS Mars-ELLE

Les grandes étapes de création textile – Partie 1

Ecrit par | Inspiration | Aucun commentaire

En attendant la sortie de la nouvelle collection hiver des tissus bio de Mars-ELLE (la semaine prochaine si tout se passe bien), je vous emmène dans les coulisses de la création textile.

1 – Dessiner la collection rêvée

 

Pour produire une collection de motifs imprimés, la première étape est nécessairement de les dessiner. Et pour dessiner ces motifs, il faut une envie, une idée, des sensations, un fil conducteur. Tout part de là.

 

Ça commence par une période d’introspection, de réflexion et de recherche. Je suis à l’affut de photos, de souvenirs et d’émotions qui me touchent et qui me parlent. Chaque élément s’additionne au précédent et vient enrichir mon univers de création. Les idées se lient les unes aux autres, se consolident et un beau matin, l’image de la collection est là. Il ne reste qu’à la dessiner.

 

Dessiner, oui. Mais sur quel support ?

 

creation textile tissu biologique molleton GOTS Mars-ELLE

 

Impossible de vous dire pourquoi, mais certains motifs sont directement dessinés à l’ordinateur alors que d’autres sont d’abord crayonnés sur papier. Le motif a ses raisons que la raison ignore…

 

Quelque soit la technique (crayon ou souris), le fait de mûrir au préalable toutes mes envies de cette nouvelle création me permet de dépasser facilement le blocage de la page blanche. Dès que je commence à dessiner, c’est comme une catapulte. J’enchaine les heures, les jours et les semaines de dessin avec une avidité folle.

 

C’est grisant de donner vie à une image mentale qui a été intensément rêvée et fantasmée.

 

Cette période est très intense. Mais ne croyez pas que ce soit un long fleuve tranquille, je ne suis pas toujours satisfaite de ce que je dessine. Une idée magnifique est parfois décevante une fois matérialisée sur le papier ou affichée à l’écran. Certains motifs sont raturés, abandonnés, recommencés, boudés ou parfois repris après quelques jours.

 

creation textile tissu biologique molleton GOTS Mars-ELLE

 

Mes nuits sont imbibées de cet univers créatif. Il m’arrive de me lever le matin avec l’étincelle qui va compléter un dessin, qui va relancer une idée, qui va équilibrer un motif. Je travaille littéralement en dormant !

 

Sur chaque thème, je vais ensuite décliner une série de plusieurs motifs. Plus grand, plus espacé, plus ou moins de couleurs, mélanger des éléments, varier l’assemblage, la répétition, etc. Finalement, je me retrouve avec une cinquantaine de motifs… et c’est beaucoup trop.

 

Conclusion logique de ce processus créatif : il faut mettre de l’ordre. Faire le tri, rationaliser la collection, retrouver l’unité, le fil conducteur. Il est temps de choisir.

 

Et croyez le, ce n’est pas le moment le plus simple pour moi… Chaque motif contient un investissement personnel important, du temps, de l’émotion, de l’amour. N’en sélectionner qu’un petit nombre c’est un choix encore plus intense parce-que je vais le partager avec vous.

2 – Trouver le fournisseur parfait

 

En parallèle de ce processus créatif très personnel se déroule une étape tout aussi cruciale : la recherche du fournisseur. Pas de fournisseur, pas de tissu.

 

Avec le cahier des charges très serré de Mars-ELLE, la recherche est ardue et les résultats souvent décevants. Trouver des fournisseurs Européens qui acceptent d’interrompre leur flux de production pour produire quelques kilomètres de tissu Bio tout en garantissant une belle qualité, pour un prix qui ne grimpe pas au firmament ; c’est une activité qui demande endurance et conviction.

 

creation textile tissu biologique molleton GOTS Mars-ELLE

 

Je ne vais pas vous cacher qu’avant de commencer cette recherche, j’avais une idée très précise du type de tissu que je cherchais pour cet hiver. Ce qui ajoute une contrainte supplémentaire. Qu’importe, je rêvais de ce tissu et j’ai passé des mois à le chercher.

 

Impossible de trouver un fournisseur qui tricote le tissu, fasse la teinture pour les unis et l’impression pour les motifs. J’ai donc pris le parti de jouer l’entremetteuse entre plusieurs fournisseurs : le tricoteur, le teinturier et l’imprimeur. C’est un rôle clé et plutôt complexe.

 

Je ne vais pas vous cacher que cette configuration ajoute quelques soucis de gestion et c’est pour cette raison que la nouvelle collection hiver de Mars-ELLE ne comporte pas de tissu uni.

 

He oui, malheureusement il y a eu un petit dérapage de fin de parcours, une incompréhension mutuelle avec mon un fournisseur, et patatras… J’ai préféré annuler cette commande, un pan entier de la collection, plutôt que de prendre un risque sur la qualité.

 

creation textile tissu biologique molleton GOTS Mars-ELLE

 

Il faut accepter les accidents de parcours et faire « contre mauvaise fortune bon cœur ». La nouvelle collection sera 100% à motifs, et ça tombe bien parce que les motifs, moi j’adore!

La suite

 

A ce stade, j’ai d’un coté les dessins des motifs et de l’autre les fournisseurs rescapés. Vous pensez que leur mariage coule de source?

 

Détrompez vous, il reste tout plein d’étapes, toutes cruciales avant d’atteindre le but.

Je vous parle de tout ça dans un prochain article, la semaine prochaine.

 

Pour ne rien rater du lancement de la nouvelle collection, abonnez vous à la Newsletter 100% couture de Mars-ELLE.

 

organisation couture tutoriel infographie mars-ELLE blog couture pas-à-pas

Trois pistes pour mieux s’organiser en couture à la rentrée

Ecrit par | Inspiration, Tutoriel | 10 commentaires

Et voilà, nous sommes repartis pour une nouvelle année scolaire. L’été touche à sa fin, et septembre est déjà là avec son flot de « if faut …» et de « je dois …». Pas le temps de se poser, les impératifs organisationnels volent dans tous les sens. Et dans cette effervescence de rentrée, il est fort à parier que trouver du de temps pour votre moment-couture soit un peu problématique.

 

Pourtant, si vous êtes comme moi, les moments-couture sont salutaires dans ces périodes surchargées. Ce sont des temps de réflexion, de création et de recentrage où toutes mes autres pensées sont reléguées au second plan. C’est une sorte de médiation, qui en plus m’habille !

organisation couture tutoriel infographie mars-ELLE blog couture pas-à-pas

 

C’est pourquoi je partage avec vous quelques réflexions sur l’organisation du temps et de l’espace couture pour prendre cette rentrée du bon pied en se ménageant au mieux des moments-couture.

1- Optimise ton espace et l’espace t’aidera

 

Que vous cousiez dans un espace dédié où que vous réinstalliez votre matériel à chaque session de couture, l’organisation de votre espace est fondamentale.

 

Et si je vous parle de ça aujourd’hui, c’est parce que je suis d’un naturel pas très organisé et surtout pas très ordonné. La couture étant un hobby, j’aimais à penser que ça devait rester une zone de ma vie avec un minimum de contraintes. Donc je me complaisais à faire le moins d’organisation et de rangement possible !

Vous aussi ?

Mais si avant de commencer à coudre vous devez aller chercher une partie de vos affaires dans un tiroir, prendre la machine à coudre dans une autre pièce, trouver la rallonge dans l’armoire et encore chercher ce découd-vite dans toute la maison, je suis prête à parier que vous commencerez votre projet en étant déjà un brin excédée. C’est une double perte de temps et d’énergie.

 

 C’est en analysant ces moments irritants que je me suis motivée pour mettre en place quelques bonnes pratiques d’organisation de mon espace couture.

 

Ce que je vous recommande n’a rien de révolutionnaire, ce sont quelques astuces, qui s’appliquent aussi bien aux espaces dédiés à la couture qu’aux espaces couture temporaires :

  • Centraliser autant que possible votre matériel de couture. Ça vous évite les dix aller-retour qui vous empêchent de commencer calmement votre séance de couture.
  • Rangez vos ustensiles de couture dans des trousses séparées. Le matériel de base dans une trousse, les boutons dans une autre, le biais avec le biais, le passepoil avec le passepoil, etc. De cette façon, il vous suffit d’attraper la trousse dont vous avez besoin et tout est là. Et Bonus, c’est super simple à ranger : tout mettre dans la bonne trousse et on en parle plus. Idéalement pour moi, les trousses doivent être assez petites pour facilement trouver ce que j’y cherche.

organisation couture tutoriel infographie mars-ELLE blog couture pas-à-pas

  • Prévoyez un espace pour stocker votre encours. Parce que rien de plus casse-pied que de redémarrer un projet couture et de devoir repasser en revue tous les magazines pour retrouver les explications de votre patron ! Où de chercher dans la poubelle de recyclage si éventuellement la pièce manquante de votre patron s’y trouve, ou encore de re-découper et re-thermocoller le bracelet de manche que vous cherchez partout depuis vingt minutes. Oui, ces trois moments agaçants me sont déjà arrivés… plusieurs fois ! C’est pour cette raison que maintenant, lorsque j’ai un projet en cours je range ensemble le tissu, les pièce du patron, les explications et la mercerie quand elle est déjà sélectionnée. Un petit bac de rangement et le tour est joué.
  • Installez vous dans un endroit vierge. Une table vide : c’est l’idéal. D’abord parce que vous verrez mieux ce que vous faites. Ensuite parce que vous passerez moins de temps à chercher votre découds vite ! Et enfin parce que le rangement est plus simple et plus efficace. Vous voyez d’un coup d’oeil ce qu’il reste à ranger.

 

2- Réfléchis à tes contraintes de temps et le Temps te sourira

Le temps est une notion à la fois extrêmement objective (l’invariabilité de la seconde) et pourtant particulièrement subjective. Il y a ces jours où on prend son temps et ceux où on le perd ; d’autres où on court après lui. Les jours où il s’étire comme un chat et ceux où il file à tout allure.

 

Etant donné que le temps qui passe est tout à fait subjectif (sous ses airs cartésiens), rien ne vous empêche de le questionner ? De l’aménager ? De le réaménager ? Vous n’avez pas le temps ? Alors, changez le. Facile à dire, mais en pratique, ça donne quoi ?

organisation couture tutoriel infographie mars-ELLE blog couture pas-à-pas

 

J’ai commencé cette réflexion sur mon temps de couture assez récemment. Pour moi, une session de couture idéale c’est une soirée sans contrainte de fin. Je peux me lâcher dans la couture jusqu’à plus soif et terminer ma cousette aux petites heures. J’adore ces sessions-fleuve de couture sans contrainte.

 

Mais si je devais attendre d’avoir cette possibilité maintenant, je serais beaucoup moins productive, voir plus du tout.

 

C’est pour cette raison que je me suis lancée dans une organisation différente de mon temps de couture. Lorsque je commence une session, je me fixe un objectif de réalisation : « Maintenant je fais telle étape du projet».

 

Je ne me fixe pas de délai, parce que je me connais ! Avec un délai je suis toujours frustrée. Après 30 minutes, je suis au milieu d’une étape et j’ai l’impression de ne rien avoir fait…

 

Tandis qu’avec un objectif d’une ou deux étapes de couture à réaliser, il n’y a aucune frustration (enfin presque).

 

Et surtout, comme c’est mon petit moment à moi, j’en prends vraiment soin et j’en profite ! Bref, je m’évite la frustration et je prends plus de plaisir !

 

La gestion du temps est un sujet très personnel. Nous avons tous des styles de vie différents, des contraintes différentes et il est donc illusoire d’appliquer une norme qui serait magique pour tout le monde. Cependant, nous pouvons réfléchir à la consommation de notre temps et tester d’autres manières de vivre et de nous organiser.

3- Planifie tes cousettes et ton cerveau coopérera

 

La part de réflexion, de rêve et de conception pré-couture est une de mes étapes préférées. Quand j’ai du temps devant moi, je peux passer plusieurs heures à regarder tous mes patrons, à papillonner dans mon stock de tissu et à imaginer pléthore de combinaisons patron/tissus !

 

Mais depuis 2-3 ans, je mets mes idées les plus abouties sur papier dès qu’une rêverie devient plus concrète.

organisation couture tutoriel infographie mars-ELLE blog couture pas-à-pas

En mettant par écrit mes futures cousettes, les effets sont multiples :

  • J’arrête de tergiverser, de changer encore 154 fois d’avis. Mon cerveau et mon attention sont 100% focalisés sur ce projet là et je commence vraiment à le visualiser.
  • Je note toutes les modifs, la mercerie et les informations que je visualise. Ça me permet, quand c’est nécessaire, de faire les achats pertinents.
  • Je me libère de l’espace de cerveau. Hé oui, plus besoin de me souvenir quelle découpe je voulais faire, quel hack de patron avec quel passepoil et quel tissu. Je peux rêver et puis penser à autre chose.
  • Quand j’ai un peu de temps pour commencer un nouveau projet, je peux facilement le choisir dans mon carnet. Zéro question, max d’efficacité.

 

 

Personnellement, je note mes envies dans un carnet de récup’. Je fais un croquis (c’est plus du Picasso que du Léonard de Vinci…) et j’ajoute toutes les informations telles que je les visualise. Si il y a encore des points qui ne sont pas vraiment définis, je note un point d’interrogation. Ces aspects là peuvent encore se définir en court de réalisation.

 

Personnellement, je ne suis pas une psychorigide de ma propre planification non plus. Les changements de couleur de passepoil, de forme de découpe ou d’encolure sont complètement tolérés dans le processus de réalisation couture.

 

Vos hacks d’organisation couture ?

 

Et vous, quels sont vos petits trucs, vos routines, vos bons plans qui vous permettent de vous organiser de bons moments-couture ?

 

Est ce que vous laissez complètement tomber la couture lors de vos périodes super chargées ?

 

Vos retours m’intéressent particulièrement. Nous avons tous à apprendre des organisations des unes et des autres. Ça nous permet d’imaginer d’autres manières de vivre et de coudre !

organisation couture tutoriel infographie mars-ELLE blog couture pas-à-pas

tissu bio jersey biologique coton imprimé motif fleur Mars-ELLE

Vos coutures avec les jersey bio de Mars-ELLE

Ecrit par | Inspiration | Aucun commentaire

Le moment que je préfère, c’est indéniablement cet instant ou je vois vos réalisations couture avec les tissus bio de Mars-ELLE.

Je vois vos projets sur Instagram, sur Facebook et parfois j’en reçois directement sur mon email (comme c’était le cas avec Anne, Myriam et Camille) ! Et chaque fois, j’en suis toute chose… Voir vos réalisations avec les tissus bio de Mars-ELLE, c’est un aboutissement. C’est la raison d’exister de Mars-ELLE.

Du coup aujourd’hui je vous ai préparé une petite sélection pour partager avec vous mon plaisir!

Noueuse (jersey bio Coquelicot)

 

tissu bio jersey biologique coton imprimé motif coquelicot Mars-ELLE

Un top Erell du livre « Coudre le stretch » de Marie Poisson qui tombe parfaitement bien comme toujours avec Noueuse. Mais surtout une association parfaite avec ce pantalon. Et j’ai même l’impression que le rose du pantalon est exactement celui choisi pour les couleurs de Mars-ELLE ! Bref, c’est une association parfaite !

Caticolo (jersey bio Bleuet)

 

tissu bio jersey biologique coton imprimé motif bleu marine Mars-ELLE

Un combo deux-en-un avec ce t-shirt de « Ready to sew » et cette petite jupe faite avec le tuto de Mars-ELLE. C’est sympa de pouvoir se la jouer ensemble coordonné ou dépareillé. Je vais réfléchir à me faire une petite jupe pour aller avec un de mes petits hauts 😉 .

Judith (jersey bio Coquelicot)

tissu bio jersey biologique coton imprimé motif fleur Mars-ELLE

Une robe pour une célébration de fiançailles. Le haut est une adaptation de la robe Emma de « La Maison Victor » avec un bas dessiné par Judith tout en plis pour allier volume et fluidité. C’est la robe parfaite pour danser toute la nuit !

Violette (jersey bio Eucalyptus et Feuillage)

 

 

 

tissu bio jersey biologique coton imprimé motif bleu marine Mars-ELLE

Une modification de la robe Lucille de « UrbanFairy Pattern », pour rendre ce duo « allaitement-compatible ». Elles ne sont pas belles ces tenues de mariage ? (En plus d’être particulièrement confortables) !

Esther (jersey bio Coquelicot)

 

tissu bio jersey biologique coton imprimé motif fleur Mars-ELLE

 

Pas un, pas deux, mais trois t-shirts! Esther est une couturière aguerrie (c’est même la présidente des ateliers du Passe-temps à Auffay en Normadie). Il y a le Moelleux de « M comme Marie », le patron Nikki de « Les patronnes » et un défi cousu main. Personnellement j’adore l’association des deux jerseys et du passepoil rouge !

Nabel (jersey bio Laurier)

 

tissu bio jersey biologique coton bleu marine Mars-ELLE

Un « Trop top » de Ivanne Soufflet. C’est tellement évident ce genre de réalisation avec du jersey fluide. Mais en vrai c’est aussi la base de mon style vestimentaire alors je ne peux que approuver !

Et vous?

 

Si vous voulez partager vos réalisations, utilisez #marselletissu sur IG. Et si vous n’êtes pas de ce bord là, mais que vous voulez quand même partager vos réalisations, avec moi ou avec le reste de la communauté, envoyez moi un email à info@mars-elle.com !

Mars-ELLE tissu biologique organic fabric GOTS jersey bio coquelicot

Photo de famille des clientes de Mars-ELLE : coudre le jersey imprimé bio et 100% coton

Ecrit par | Inspiration | 2 commentaires

Aujourd’hui, grande première, je donne la parole à Anne et Myriam qui partagent leurs expériences de couture sur le Blog de Mars-ELLE.

C’est Parti! 😀

 

Les tissus de jersey bio imprimé de Mars-ELLE, c’était l’occasion de se remettre à la couture ensemble. On avait déjà un peu d’expérience de couture derrière nous. Mais aucune de nous deux n’avaient jamais cousu des vêtements ni du jersey.

Mars-ELLE tissu biologique organic fabric GOTS jersey bio coquelicot

ANNE (et CAMILLE)

 

La première étape a été de faire les réglages de la machine à coudre et les premiers tests de couture sur des chutes de tissus, non sans encombres… Si je peux vous donner un conseil, c’est de ne pas négliger cette étape.

 

Ma machine, une Toyota basique, ne fait pas de point strech. Du coup j’ai fait un point droit aux endroits ou l’élasticité du tissu n’est pas nécessaire (ourlet, couture des poches, etc) et un point zigzag là ou l’élasticité est sollicitée (par exemple l’encolure).

 

Après ces tests, je me suis ensuite lancée dans la couture du petit short pour Camille. Pour le réaliser, il suffit d’un tout petit métrage, du coup je ne prends pas trop de risque. En plus, le motif très contrasté cache gentiment les petites imperfections de ma première réalisation de vêtement, c’est parfait. C’est une version short du pantalon Lulu de La maison Victor.

 

Le patron de pantalon est prévu pour un tissu chaine-et-trame. Mais pas de problème, comme le short est maintenu par un élastique à la ceinture, tous les tissus fluides peuvent être utilisés.

Mars-ELLE tissu biologique organic fabric GOTS jersey bio coquelicot

Le but était de me faire la main avec le tissu pour me lancer dans la réalisation d’un top avec le tissu jersey bio aux coquelicots. J’ai flashé sur ce tissu en voyant la réalisation de Elsa sur Instagram.

 

J’ai choisi de faire le Trop top D’Ivanne Soufflet. Je porte beaucoup ce type de t-shirt avec des épaules un peu tombantes. Et pour une première réalisation ça me semblait idéal. Je me suis laissée porter par les explications super détaillées du patron.

 

L’étape la plus périlleuse était la réalisation de l’encolure. J’en ai eu des sueurs froides. Mais finalement tout s’est bien passé et le résultat est vraiment sympa !

Mars-ELLE tissu biologique organic fabric GOTS jersey bio coquelicot

Il me reste maintenant un mètre de tissu jersey bio rouge corail pour faire une jupe peut-être ?

 

MYRIAM

 

Pour coudre ces beaux jersey bio j’ai décidé de faire mon propre patron de haut en suivant les étapes du tutoriel de Mars-ELLE. J’ai pris un petit haut qui me va très bien. C’est un modèle en chaine et trame et pas en jersey, mais j’aime beaucoup la forme.

 

Après avoir relevé le patron de mon haut en ajoutant les marges de couture, je me suis lancée dans la réalisation. Les finitions ne sont pas parfaites, c’est ma première encolure élastique. Et je dois avouer que j’ai fait des petits plis au niveau des coutures d’épaules (Oups). Et comme je n’avais pas tiré assez la bande d’encolure, elle baillait un peu sur le devant. C’est pour rectifier ça que j’ai fait un petit pli pour un effet col en « V ». Ca le fait, non ??

 

Mars-ELLE tissu biologique organic fabric GOTS jersey bio bleu marine

La jupe en tissu jersey bio imprimé à laurier est faite sur le modèle du tutoriel expliqué pas-à-pas sur le blog de Mars-ELLE. Pas de doute, c’est le confort assuré pour les vacances !

 

Il me reste un mètre de jersey bio coquelicots rouge, je vais devoir faire un peu plus attention pour l’encolure si je veux faire le haut de mes rêves. Vous en pensez quoi ?

Mars-ELLE tissu biologique organic fabric GOTS jersey bio coquelicot

recommandations lecture couture et coton erik orsenna michel pastoureau

La couture en vacances: sélection de quatre livres couture à emmener avec vous!

Ecrit par | Inspiration | Aucun commentaire

Pas simple d’emmener sa machine à coudre en vacances, n’est ce pas ? Pour la remplacer dans ma valise, je prends avec moi des magazines de couture bien sûr, mais surtout des livres, pléthore de livres.

 

Les vacances c’est idéal pour se poser et pourquoi pas se laisser embarquer dans un autre univers. Les vacances c’est le moment pour se plonger dans les livres ! Et si entre les pages de cet univers vous y croisiez votre amie Couture ? La suivriez-vous ?

 

Aujourd’hui je partage avec vous des lectures sur notre passion : la couture. Il y a des grandes et belles histoires et aussi de quoi mieux comprendre le monde du textile. Emmenez les dans vos sac-à dos, sortez les sur vos transats, faites leurs découvrir le doux clapotis de la mer, ouvrez les à 10.000 mètres d’altitude pendant votre voyage transatlantique. C’est une autre façon d’amener la couture en vacances avec vous !

Le Fil des souvenirs – Victoria Hislop

 

C’est un voyage qui commence sur les côtes d’Asie mineure il y a cent ans avec des vies et des destins déchirés par la guerre. Des dizaines de milliers de migrants démunis sont jetés sur les routes et sur les mers entre la Turquie et la Grèce. Cent ans après, ce branle-bas-de-combat sonne comme une triste répétition de l’histoire, l’histoire de Dimitris et Katerina. Lui est héritier d’un très riche marchand de tissu ; elle est orpheline, migrante et couturière aux doigts de fée.

victoria hislop le fil de souvenir roman couture

C’est une histoire passionnante et romanesque qui met en scène un troisième protagoniste principal: la ville de Thessalonique (en Grèce) et son histoire mouvementée. Entre Thessalonique la grande et la cité romanesque, ce roman m’a captivée de bout en bout. J’y ai découvert en même temps que les personnages : le début du prêt-à-porter, la cohabitation interculturelle, la migration forcée, le stylisme bourgeois d’avant guerre, la générosité et la fragilité de Thessalonique et bien d’autres choses encore. Je garde un souvenir très fort des soieries qui glissent sous la main dans cet entrepôt de Thessalonique. Pour une passionnée de tissu comme moi, ces pages ont quelque chose de presqu’érotique 😉 !

 

Le cœur cousu – Carole Martinez

 

Il y a de la magie dans ce roman. Et cette magie s’appelle Couture. Mais attention, ce serait bien de la magie noire… C’est une histoire de femmes. De vies sous un soleil de plomb. Une histoire où les femmes d’une famille héritent chacune d’un don et Frasquita hérite de la couture. Un don suprême. La couture répare le tissu et les vêtements. Mais l’aiguille réparera aussi la peau et peut-être même la vie ?

coeur cousu carole martinez couture roman blog couture mars-elle

Un tel don est aussi un fardeau. Et il faudra force et détermination à Frasquita pour mener son périple du sud de l’Espagne jusqu’aux portes du Sahara. C’est une histoire vivifiante de femme forte et couturière, une histoire qui secoue les sens et qui se dévore en un clin d’œil. La couture un superpouvoir ? Oui mais comme tous superpouvoirs, il y a une contre partie à payer.

 

Voyage aux pays du coton – Petit précis de mondialisation : Tome 1 – Erik Orsenna

 

La merveilleuse plume d’Orsenna est mise au service de notre fibre textile favorite : le coton. Son tour du monde en 10 destinations cotonnières nous emmène dans les coulisses de cet univers textile énorme dont nous ne savons presque rien. Orsenna va à la rencontre de paysans et de businessmen. Il raconte sans détour ce qu’il voit, du champ de coton africain récolté à la main, à l’atelier textile mégalo-chinois. On passe sans s’en rendre compte d’enjeux humains, d’enjeux locaux, à des enjeux planétaires.

voyage au pays du coton erik Orsenna roman couture blog couture mars-elle

Le monde du coton a très probablement évolué depuis la sortie du livre en 2007. Les chiffres ont certainement changé, mais l’histoire, les contradictions, les enjeux, les hommes, eux sont restés les mêmes. Ce livre est un de mes livres fondateurs. Ça a été un coup de dynamite dans mon appréciation du monde textile. Tout d’un coup Orsenna me donnait les clés pour accéder à ce monde méconnu qui habille pourtant la planète.

 

Bleu – Histoire d’une couleur – Michel Pastoureau

 

Le sujet principal de ce livre n’est pas directement textile. Pourtant l’histoire des couleurs passe inévitablement par le textile. Et Pastoureau est un maître en la matière. C’est une autre manière d’envisager l’histoire ou les cultures, de l’antiquité à nos jours: Pastoureau nous invite à voir le monde à travers le prisme du bleu. Il nous ballote de la linguistique à l’analyse des blasons médiévaux en passant par la teinture du coton et du lin.

 

Le bleu de Prusse est une de mes couleurs de base. Et Pastoureau parvient même à expliquer pourquoi. C’est une lecture très forte qui m’a permis de me rendre compte de tout l’héritage culturel de mes goûts.

bleu histoire d'une couleur Michel Pastoureau roman couture blog couture mars-elle

Son écriture vive et incisive ne laisse pas beaucoup de place à l’approximation. Mais Cette lecture est incroyablement intéressante tant elle touche aux représentations de notre monde et de nos cultures. Et d’anecdote en analyse, vous traverserez les siècles et les continents sans même vous en rendre compte tant le point de vue est novateur et génial. Ça parle du bleu, ça parle textile, mais en fait, ça parle surtout des hommes !

 

Et vous, quel roman-couture me recommandez-vous pour emmener dans ma valise de vacances ?

mars-elle tissu bio couture urban fairy pattern biologique vendu au mètre tutoriel débutant

Les merveilleuses coutures des testeuses de Mars-ELLE.

Ecrit par | Inspiration | Aucun commentaire

Prévente or not prévente ?

Avant de lancer la première collection de Mars-ELLE, je me suis retrouvée dans la tourmente concernant le planning. Mon fournisseur m’avait annoncé un retard d’un mois pour la livraison. De fin Mai la livraison des produits se retrouvait fin Juin. Les tissus ne seraient dès lors disponibles qu’en Juillet, au plus tôt. Aaaaargh, Juillet c’est surtout bien pour les vacances… moins bien pour lancer une première collection…

Je ne savais pas si c’était très pertinent pour une marque inconnue comme Mars-ELLE de se lancer dans une période de prévente. Finalement, pour démêler cette problématique, j’ai contacté les couturières que je « suis » depuis longtemps sur IG pour leur poser directement la question. Ces avis extérieurs, donc objectifs (pas l’avis de ma maman), ont été incroyablement efficaces pour m’aider à y voir clair !

De ces multiples discussions sur mon sujet problématique du moment (Prévente or not prévente ?) ont émergé deux choses :

  • Prévente peut-être …
  • … Testeuses certainement !

C’est incroyable comme cette nécessité était partagée par beaucoup de couturières. Besoin de voir comment ça tombe, de voir plusieurs réalisations avec le tissu. Besoin de savoir comment ça se coud.

Cette pratique est pourtant très courante avec les lancements de patrons. Je trouve ça toujours enrichissant de voir les réalisations sur différentes morphologies, cousues avec différents tissus et mises en valeurs dans des univers variés. Bref c’est complètement Win-Win pour la marque de patrons et pour les clientes.

Cette démarche m’avait complètement échappée concernant les tissus. Pourtant c’est bien le même processus Win-Win qui est en jeu. Les clientes peuvent voir les tissus cousus, portés, photographiés dans différents univers et Mars-ELLE se fait connaître à travers ces tests. Et cerise sur le gâteau, les testeuses sont aussi contentes de tester un nouveau tissu. C’est une action triple WWWin.

Le monde virtuel d’Instagram (pas toujours si virtuel que ça)

A la réception des derniers échantillons, ceux qui sont validés, 100% conformes à mes exigences de couleurs, j’ai contacté une petite dizaine de couturières. Il n’ y a pas eu de choix stratégique de ma part. Je n’ai pas établi un classement sur base du nombre de followers. J’ai sélectionné les couturières dont j’aime le style de couture, celles qui m’inspirent et qui me plaisent depuis longtemps.

J’ai eu quelques refus : pas le temps, pas intéressée par le jersey de coton et pas intéressée par les motifs. Et c’est bien normal que ça ne plaise pas à tout le monde. Celles qui étaient d’accord de participer ont chacune choisi l’imprimé qui leur plaisait le plus, librement.

Le principe du test : l’essayeuse choisit son imprimé préféré, le reçoit gratuitement et m’envoie son avis sur le tissu. J’ai eu de très beaux et très constructifs échanges téléphoniques pour débriefer le test. Quel bonheur, ces relations virtuelles qui deviennent réelles !

Les couturières qui ont voulu en parler sur les réseaux sociaux ou sur leur blog se sont généralement synchronisées avec le lancement de la prévente. D’autres ont publié plus tard. J’ai découvert leurs réalisations chaque fois avec un plaisir incroyable.

Les cousettes des essayeuses de Mars-ELLE

 

Aujourd’hui je veux mettre en avant certains de ces tests. Parce qu’ils emmènent Mars-ELLE dans un autre univers et que c’est l’objectif du test. Par ailleurs, j’ai été séduite par ces réalisations, alors autant en profiter encore et encore !

Marjolaine a mis son talent et sa poésie de couturière pour sublimer ces bleuets. J’ai un seul regret : ce patron n’est pas disponible pour en voir fleurir partout !

mars-elle tissu bio couture marjolaine jersey biologique vendu au mètre tutoriel débutant

 

Clothilde a réalisé un T-shirt comme je les adore : confortable et féminin. La patron tout simple en apparence met en valeur cet imprimé magnolia vitaminé. (Je vous recommande la lecture de son très chouette post sur la couture, les tests, les blog, instagram etc)

 

mars-elle tissu bio couture couture and clo chez machine arsène biologique vendu au mètre tutoriel débutantmars-elle tissu bio couture couture and clo chez machine arsène biologique vendu au mètre tutoriel débutant

 

Elodie a cousu ce jersey au coquelicot pour sa fille. Je trouve ça super de plonger dans un autre univers, celui des enfants. J’ai hâte de voir la suite puisqu’il parait qu’il y a un petit short assorti qui va suivre. En attendant, allez lire le billet de blog d’Elodie où elle nous parle de sa démarche de testeuse.

 

mars-elle tissu bio couture trop top ivanne soufflet biologique vendu au mètre

 

Lathelize a transformé ce jersey laurier en une robe qui peut se la jouer soirée en amoureux ou détente à la plage. C’est féminin et ça lui va super bien.

 

mars-elle tissu bio couture biologique vendu au mètre tutoriel débutantMarisa a le secret de l’élégance et de la simplicité. Ce feuillage bleu marin lui va comme un gant. C’est frais et léger. Le bon point ? Ce patron est dispo dans la boutique de Marisa mlm (patron L’instant) pour que vous puissiez vous coudre exactement le même.

mars-elle tissu bio couture mlm patron biologique vendu au mètre tutoriel débutantmars-elle tissu bio couture mlm patron biologique vendu au mètre tutoriel débutant

Saki a transformé ce petit coupon de jersey en lingerie. Une idée lumineuse que je vais m’empresser de lui piquer !

mars-elle tissu bio couture culotte envol patron étoffe malicieuse biologique vendu au mètre

Elsa a cousu un Top Candy (patron dispo dans sa boutique) et elle en parle et le montre sur sa chaine youtube. C’est un patron très confortable et tendance. Ben oui, les volant c’est dans le vent ! Et le motif coquelicot amène encore plus de légèreté à ce vêtement déjà frivole.

mars-elle tissu bio couture urban fairy pattern biologique vendu au mètre tutoriel débutantEt vous ?

J’ai envie de continuer à publier vos réalisations couture avec les tissus de Mars-ELLE. Pour vous identifier et être publié par ici, postez vos cousettes sur les réseaux avec le hashtag « #marselletissu ».

 

14 patron de couture gratuits débutant tutoriel jersey

Les 14 meilleurs patrons gratuits pour coudre (ou apprendre à coudre) du jersey

Ecrit par | Inspiration, Tutoriel | 14 commentaires

Internet est une mine d’or qui regorge de patrons gratuits. Il en existe de tous les genres : du tutoriel amateur mis gentiment à disposition par des couturières passionnées aux patrons professionnels édités gratuitement par des marques de patrons pour que vous vous familiarisiez avec leur univers.

Cette sélection ne concerne que les patrons de couture en jersey. Ils sont tous téléchargeables gratuitement. Pour la sélection de patrons gratuits en molleton, c’est par ici! 

La première section reprend les patrons gratuits de marques professionnelles de patrons de couture. Si vous êtes une couturière habituée de l’internet-couture, passez directement à la seconde section ! En revanche si vous débutez en couture, ces patrons sont de véritables pépites. En les réalisant, vous ferez inévitablement un bond en avant dans votre apprentissage.

La seconde section reprend des patrons mis à disposition avec peu ou pas d’instructions (ou des instructions dans la langue de Shakespeare). Pour cette section, j’ai mis l’accent sur les patrons de bas (pantalons, jupes) et de robes. Attention, il y a des pépites !

Patrons de couture gratuits édités par des pro

Les patrons suivants sont (bien sûr) gratuits et ils sont illustrés avec des pas-à-pas pour vous permettre facilement de vous lancer dans la couture du jersey. C’est de la couture zéro risque ! Le patron a été cousu un nombre incalculable de fois. Les explications sont claires. Bref que du plaisir à coudre.

 

  • Le T-shirt Plantain de « Deer and Doe » est probablement le patron en jersey le plus réalisé de la blogosphère couture. Et il y a une raison… Il tombe parfaitement bien et peut être cousu avec ou sans coudières. C’est une très bonne option pour commencer la couture du jersey.plantain patron de couture gratuit facile débutant jersey

 

  • Le T-shirt Badiane de « Christelle coud » est probablement le T-shirt que j’ai le plus cousu. Le détail de l’encolure est plus simple à réaliser que l’encolure traditionnelle en jersey (pas besoin de tirer et de se fâcher avec la bande d’encolure). Ce détail apporte une touche de sophistication. Ce T-shirt ira très bien avec une jupe froncée (Tutoriel de mars-ELLE) pour un look très preppy.patron de couture gratuit facile débutant jersey t-shirt badiane
  • Le Hemlock Tee de « Grain Line Studio » est un patron en anglais de T-shirt oversized à longues manches. C’est une forme très tendance et très simple à réaliser. Ce patron permet énormément de variations : réalisation en color-bloc, ajout d’un galon, d’un volant, etc. C’est une base inépuisable pour faire des variations à l’envie (Mes versions sont visibles sur le blog de couture de Bungalow).patron de couture gratuit facile débutant jersey tshirt longues manches

 

  • Le T-shirt Uvita de « Itch to stich » est comme le Helmock Tee, un Teesh à longues manches avec les épaules très tombantes. Cependant, il est taillé plus proche du corps pour une coupe plus ajustée. L’encolure est assez haute et légèrement « bateau ». Il se décline en manches longues ou trois-quarts. Les explications sont en anglais, mais le montage est super simple à réaliser. Finalement, l’encolure se réalise avec une bande de propreté cachée. Ça peut-être intéressant d’essayer un autre type de finitions !patron de couture gratuit facile débutant jersey tshirt longues manches

 

  • Le T-shirt Hercule de « Urban Fairy » est LE patron de T-shirt basic pour homme. Ce type de patron laisse beaucoup d’options de customisation : ajouter une poche, imprimer un message, etc. Coudre pour les hommes en voilà une belle idée.patron de couture gratuit facile débutant jersey tshirt homme

 

  • Le T-shirt Arsène de « Chez Machine » est le patron que vous attendiez pour un look détendu et confortable. La très large encolure en fera un atout pour votre été. C’est un T-shirt assez ample. Mais le détail de l’ourlet arrondi amène ce petit quelque chose plus féminin.patron de couture gratuit facile débutant jersey t-shirt chez machine

 

 

  • Les tutoriels de modifications du Trop Top d’Ivanne Soufflet sont gratuitement disponibles (la patron Trop Top est payant). Ces adaptations sont cependant applicables à d’autres patrons. C’est une bonne idée de commencer par là pour chercher des idées de customisation de votre T-shirt tout simple (comme le T-shirt Odette de « La Maison Victor » par exemple).patron de couture gratuit facile débutant jersey t-shirt trop top

 

Découvrez les jersey de Mars-ELLE: 100% coton, bio et éthique!

Jersey Unis et à motifs, produits en petite série.

Patrons et tutoriels gratuits édités par des amateurs passionnés

Il existe pléthore de tutoriels et de patrons mis à disposition gratuitement par des amateurs. La petite sélection ci-dessous est composée pour compléter le stock des T-shirts (présentés ci-dessus). Parce que la bienséance ne tolère pas un look composé d’un seul et unique T-shirt ; j’ai trouvé intéressant de vous sélectionner des bas (jupe-pantalons) mais aussi des robes toujours en jersey.

Voici ma petite sélection de tutoriels, glanés ici et là sur le net, qui vous permettra de compléter votre tenue :

 

 

  • Le legging de street style Pattern! Un essentiel de la garde-robe, en tout cas de ma garde-robe (n’en déplaise à Christina). Ça sert en toute circonstance : faire du sport, lézarder sur le canap’, sortir avec les copines (avec une petite jupe canon, ou bien, de plus en plus, sans jupe).

 

  • Une jupe droite color-bloc. Le patron et le tutoriel sont proposés gratuitement sur « Craftsy ». C’est sexy, confortable, facile à réaliser et pile dans la tendance !patron de couture gratuit facile débutant jersey jupe color bloc

 

  • Le tutoriel de la Jupe à fronce de « Mars-ELLE » (ben oui, j’allais pas faire l’impasse 😉 )est réalisable sans patron. Avec un jersey fluide et léger, cette jupe sera confortable en toute situation! Et cerise sur le gâteau, elle se réalise en un rien de temps.patron de couture gratuit facile débutant jersey jupe tutoriel

 

  • Pour les couturières un tantinet plus confirmées, « Sewing Mag » propose notamment la robe Jeannette en téléchargement gratuit. Ce n’est à mon avis pas un patron couture très complexe, cependant il n’y a aucune explication. C’est pour cela que je vous recommande de ne vous lancer dans cette cousette que si vous avez un peu d’expérience en couture. Le jeu de panneaux verticaux et les manches papillons-raglans en font une robe dans laquelle vous ne passerez pas inaperçue.patron de couture gratuit facile débutant jersey robe jeanette

 

 

Et vous, quels sont vos patrons gratuits préférés pour la couture du jersey ?

 

Découvrez les jersey de Mars-ELLE: 100% coton, bio et éthique!

Jersey Unis et à motifs, produits en petite série.

 

 

📌 Psssst: Envie de garder cet article sous la main ou de le partager ? Alors, épingle-le sur Pinterest  📌

 

14 patron de couture gratuits débutant tutoriel jersey

Mars-ELLE tissu biologique coton jersey organic fabric

Il était une fois les débuts de Mars-ELLE : entre décision et méditation

Ecrit par | Inspiration | 6 commentaires

Il y a peu, vous avez fait la découverte de la toute nouvelle marque de tissu biologique Mars-ELLE. Pourtant, en coulisse, le travail bat son plein depuis des mois ! Entre excitation et stress, je vous emmène aujourd’hui dans les montagnes russes des grandes étapes de préparation de ce nouveau projet !

La genèse du projet : longue réflexion

Le projet de Mars-ELLE attendait son heure dans un coin de ma tête depuis des mois, voire des années. J’ai dans un premier temps essayé de faire du débroussaillage de projet. Mais sans réel entrain, Mars-ELLE attendait l’alignement parfait des étoiles pour franchement se lancer. Le projet en apparente stagnation murissait tranquillement dans ma tête.

Pendant toute cette période de réflexion, je culpabilisais un peu de ne pas prendre le temps pour me former ou pour commencer à défricher le travail.

Avec le recul, je comprends aujourd’hui que ce temps n’était absolument pas du temps perdu. Il m’a permis de construire le socle de valeurs de Mars-ELLE. Cette réflexion en toile de fond a clarifié mes envies et a solidifié mon lien personnel avec le projet.

Mars-ELLE, c’est l’envie d’écouter mon intuition et de prendre le temps de lui faire pleinement confiance.

Le temps de réflexion personnel a toujours été un élément essentiel de mon processus créatif. Dans mes projets couture, je vous parlais de ma « machine-à-lessiver-mentale » ou du temps de « macération des idées ». C’est exactement le même processus que j’ai suivi pour ce nouveau projet de vie.

Mars-ELLE Tissu biologique

Je ne vous parle pas de « réfléchir » formellement mais bien de « penser » presque de façon méditative. Cet état me donne accès à mon intuition. Mais attention, ce n’est pas un accès sur commande. Je dois laisser aller et venir mes pensées jusqu’au « clic » qui démêle finalement la problématique. A ce moment, tout devient naturel et évident.

Je le connais bien ce processus. Je sais qu’il peut prendre du temps. Je sais qu’il doit prendre du temps. Mais je sais aussi que jamais je ne regrette la conclusion et le chemin créatif qui en découle. Ça me demande du temps, mais par ailleurs, je ne dois pas véritablement prendre de décision, simplement nourrir mon intuition et l’écouter.

Démarrage explosif

Le jour où mon intuition a parlé, j’ai posé les actions pour me donner les moyens de vivre Mars-ELLE pleinement. Le top départ était donné. Ce jour-là, je me suis fait couper 28 centimètres de cheveux pour les donner à une association. Je voulais marquer symboliquement ce changement de vie par un changement de tête. Mais ce jour-là je me suis aussi fracturé le tibia gauche. L’alignement des étoiles vous disais-je !

Cette contrariété osseuse n’a nullement impacté mon énergie toute focalisée sur la première étape du projet : dessiner les motifs.

Création textile

Les choix de la gamme de couleurs et du thème de la collection se sont construits en parallèle. Très vite j’ai voulu tester les motifs en réel, sur du tissu. Un écran d’ordinateur, c’est tellement éloigné d’un morceau de tissu. J’avais besoin de tâter de la maille pour visualiser mes choix de design.

De façon complètement fortuite, j’ai trouvé un imprimeur local qui produit des quantités suffisamment petites pour ne pas me ruiner en tests. Il m’a vu débarquer très régulièrement dans ses bureaux pour discuter d’ajustement de couleurs, de détails de motifs et de réglages d’imprimante.

 

Finalement pour valider mon travail, j’ai commandé dix mètres de tissu sur lesquels sont agencés près d’une quarantaine de motifs. Je ne vous raconte pas ma tête quand on m’a livré dix mètres de lycra ! Oups… Problème de communication.

Mais l’impression des couleurs et des motifs sur du lycra ou sur du coton, vous comprenez bien que ça n’a rien de comparable. Voilà comment je me retrouve avec dix mètres de lycra imprimés Mars-ELLE. Si les journées faisaient 48h, je me lancerais dans une marque éphémère de maillots de bain !

Blague à part, j’ai de suite relancé l’impression des dix mètres sur du jersey. Etape nécessaire pour évaluer les dernières retouches pour mes motifs. Et pour finalement établir ma sélection finale.

Le choix difficile

Lorsque j’ai finalement reçu les dix mètres de jersey imprimés avec près de quarante motifs, je ne me suis pas jetée sur le paquet. J’ai attendu. En effet, je savais pertinemment bien que venait maintenant le moment de l’évaluation, mais surtout du choix. A ce stade j’avais estimé ne pouvoir produire que six à huit motifs différents. Et choisir, c’est difficile…

Et choisir vite, c’est encore plus dur.

L’analyse des motifs a été relativement vite réalisée (tel motif serait mieux en changeant ceci, plus équilibré en retirant cela, etc.). Mais pour faire mon choix, j’avais besoin de plus de temps. De ce temps de pensée méditative. Cela m’a pris près de deux semaines pour finalement « cliquer » mentalement. Deux semaines durant lesquelles j’ai nourri mon intuition d’avis des gens que j’aime.

Je ne me souviens pas vraiment de qui a aimé ou pas quel motif. Ce n’est pas important. Mais les avis, les sentiments, les ressentis des autres ont rempli ma méditation. Et ils ont permis un choix serein et rapide.

Une étape de plus

Bien sûr j’ai eu des passages à vide. Bien sûr, je me suis réveillée au milieu de la nuit en pensant « Nooooon ! ». Je ne voudrais pas que vous croyiez que sur base de deux gentilles méditations, le chemin est une ballade de santé. Bien sûr j’ai pensé ne jamais y arriver. Bien sûr… Mais jamais je n’ai remis en question la sélection des motifs ou les fondamentaux de Mars-ELLE.

Lors de la difficile recherche de fournisseurs correspondant aux critères de Mars-ELLE, certaines personnes passaient discrètement des messages sceptiques. « Si tu ne voulais pas du Bio, ou de l’Européen, ça serait quand même plus facile… ».

Ces messages, je les ai entendus, mais ils ne m’ont pas touchée. Parce que mon projet n’est pas basé sur une décision, une analyse ou une réflexion rationnelle. Mon projet repose sur mon intuition, profondément ancrée en moi, et parfaitement alignée avec mes valeurs.

Mars-elle tissu biologique jersey coton bio couture tissu au mètre

 

C’est cet ancrage intime qui donne l’énergie de trouver des solutions aux problèmes et d’avancer jusqu’à la prochaine étape entre excitation et méditation !

Et la prochaine étape c’est la réception du tissu !

Vous voulez suivre de tout près cette étape super-excitante ?

Suivez mars-ELLE sur Instagram !

mars-ELLE tissu biologique jersey au mètre motif bleu marine camel fleur

Création textile : l’inspiration est partout.

Ecrit par | Inspiration | 1 commentaire

Mars-ELLE n’était réelle que dans mes fantasmes le jour où j’ai décidé de la palette de couleurs et du thème de la toute première collection. Cela peut sembler intimidant de choisir parmi l’infinité des possibles de la création, n’est-ce pas ?

En vérité, c’est incroyablement grisant d’avoir devant soi autant de possibilités et si peu de contraintes. C’est cette occasion que je cherchais en lançant Mars-ELLE. Je voulais imaginer et créer sans entrave pour donner vie à mes envies, pour donner vie à Mars-ELLE.

Les motifs : du printemps à l’été

Pour être complètement honnête, le thème floral s’est imposé naturellement, simplement. Parce que j’adore les tissus à fleurs. Parce que le motif floral à ce quelque chose d’intemporel, mille fois réinventé et jamais éculé. Pas parce que les fleurs c’est facile, mais bien parce elles parlent à toutes et tous, d’époque en époque, de mode en mode. Et puis, c’est de saison, voyons !

« Une fleur invente la perfection du monde » Fernand Verhesen

Une fleur peut-elle inventer la perfection du tissu ? N’étant pas sûre, j’ai eu recourt à la perfection de plusieurs fleurs ;-). Et j’ai décidé de mettre à l’honneur celles qui font mon quotidien, du printemps à la fin de l’été !

Je suis partie des magnolias qui allument le printemps de façon majestueuse pour ensuite me pencher sur les bleuets et les coquelicots qui de-ci-de-là colonisent et colorient les bordures des prés. Enfin j’ai sympathisé avec les lauriers qui au plus chaud de l’été amènent, des semaines durant, de la couleur au milieu des herbes brulées.

mars-ELLE tissu biologique jersey au mètre motif coquelicot

Et qui dit fleurs dit feuilles. Une inspiration camouflage de feuillages de hêtre tout fraichement éclos et une forêt abstraite d’eucalyptus complètent la collection été 2018.

Une collection de tissus en coton biologique avec des motifs floraux, ça a beau être très littéral (bio – nature – fleur), c’est surtout cohérent ! Et un peu de cohérence pour commencer ce beau projet, ça ne peut faire que du bien, j’en suis certaine!

Les couleurs : mes essentielles.

Et puis il a fallu choisir les couleurs. Définir une palette. Se fixer une gamme. J’ai fait des essais. J’ai regardé les tissus que j’aimais. J’ai essayé de comprendre ce que je voulais. J’ai posé devant moi des séries infinies de couleurs. J’ai rêvé. J’ai fantasmé. Et naturellement, comme pour le choix du thème floral, je me suis vite centrée sur mes essentiels.

Peu de couleur, très peu de couleur, je me suis concentrée sur une base intemporelle et trans-saisonnière. Du bleu nuit associé au bleu de la mer, une évidence: qui suis-je sans eux ? Cette fondation est complétée par le rouge coquelicot et le camel de la terre brulée. Je joue avec les éléments, ceux qui composent mes étés et mes errances préférés.

mars-ELLE tissu biologique jersey au mètre motif laurier bleu marine

La palette de base est réchauffée d’un rose poudré. Enfin, ici et là de petites touches de gris teinté de mauve, une douce amande et un vivifiant vert.

Une couleur manque à l’appel, et pour cause, elle a été traitée dans les motifs par une « absence de couleur ». C’est la couleur du coton. J’ai choisi de ne pas blanchir le tissu. Autrement dit de ne pas teindre sur du blanc standardisé, mais de mettre en avant la couleur imparfaite et naturelle de la matière première. La couleur claire, la base est donc le blanc du coton. Une couleur claire plus naturelle et douce qui va spontanément s’associer aux teints halés de l’été.

La suite de l’aventure créative

L’ensemble est léger comme l’évolution du printemps vers l’été. Pas de dégradé sophistiqué mais uniquement des couleurs pleines comme le soleil. Pas de fioritures mais un jeu de formes et d’insectes cachés qui se promènent d’un motif à l’autre entre les fleurs et les feuilles tantôt littérales, tantôt stylisées.

Cette collection a été conçue comme un sentiment imprimé en filigrane d’une belle, simple et fraîche soirée d’été.

Et je l’aime d’amour !

mars-ELLE tissu biologique jersey au mètre motif bleu marine camel fleur

 

Voilà pour l’inspiration. Comme l’a dit Walt-Disney, « Si vous pouvez le rêver, vous pouvez le faire». Et je l’ai rêvé tellement fort. Aujourd’hui, je l’ai fait !

Vous connaissez maintenant les bases de mon inspiration pour cette première collection, pleines de mes rêves d’été. Mais plus que tout, je souhaite que vous remplissiez ces tissus et les vêtements que vous allez en faire de VOS rêves et de vos souvenirs, de vos moments de plaisir et d’amour. Que vous les emmeniez à la plage, au soleil, au boulot, à la communion du petit dernier, à votre premier rendez-vous ou à la fête de la musique. Je souhaite que vous vous sentiez bien dedans. Que vous tissiez entre eux et vous, ce lien spécial et personnel qui en font des vêtements préférés ! #rienquedesvêtementspréférés

La suite de l’aventure créative est chez vous !

Alors bon vent mes bleuets, bon vent mes coquelicots, bon vent mes lauriers et mes magnolias ! Soyez de bons vêtements préférés !

jersey biologique tutoriel couture

Mars-ELLE et ses tissus fleuris jersey bio GOTS sortent du bois

Ecrit par | Biologique, Coton, Inspiration | Aucun commentaire

Aujourd’hui, c’est un jour que j’attends avec beaucoup d’impatience depuis près d’un an.

Je me sens à la fois fébrile et extrêmement chanceuse de pouvoir enfin vous présenter le fruit de mon travail.

Dans le monde textile, on peut trouver, d’une part des tissus biologiques généralement unis et intemporels, et d’autre part des tissus à motifs (ceux qui me font complètement craquer) dont nous ne savons le plus souvent rien du tout. D’où viennent-ils ? Quelles qualités ont-ils ? Parfois, même la composition, le mélange des fibres reste un pur mystère.

Si vous êtes amoureuse des motifs et que vous voulez prendre soin de la planète, vous voici dans une situation schizophrénique ! Encore un paradoxe. Encore du pour et du contre. Encore une obligation : choisir entre votre plaisir et vos valeurs, entre le Ying et le Yang.

Et c’est précisément sur ce constat qu’est née Mars-ELLE , une marque de tissu engagée navigant entre Ying et Yang. Les tissus que je vous présente aujourd’hui sont le fruit d’une série de choix qui ensemble forment l’identité de Mars-ELLE :

  • le choix de la matière première,
  • le choix du tissage,
  • le choix environnemental,
  • le choix géographique,
  • le choix du style,
  • le choix de la qualité, jusque dans les détails.

Une fois n’est pas coutume : faire ces choix n’a jamais été aussi simple ! Voici le détail choix par choix, les paradoxes de la couturière, les besoins et les envies d’une amoureuse du tissu tels qu’ils ont façonné le chemin de Mars-ELLE.

blog couture tutoriel couture facile Mars-ELLE coton biologique tissu biologique

 

Mars-ELLE est née dans les échantillons de tissus, nombreux, petits, avec leurs étiquettes, fiches techniques et certificats. Je les ai regardés de loin, de près, caressés, retournés, pliés, chiffonnés, étirés pendant des semaines et mon regard est resté sur celui-là, le tout doux, le tout léger, avec ce petit reflet magnifique pour un prix raisonnable. Une fois les premiers motifs tests imprimés, je l’ai cousu, porté et finalement c’est celui-là que Mars-ELLE a choisi. C’est un produit de qualité. Je vous montre ?

Matière : le choix du coton

Choisir le coton dans le cadre d’une démarche engagée pour l’environnement n’est pas aussi évident qu’il y paraît. Cette fibre consomme énormément d’eau (voir l’article sur la culture du coton et l’article sur la consommation d’eau du coton bio) et son traitement requiert parfois une chimie importante. Le coton est responsable de bien des dégâts aux quatre coins du monde.

Le coton est produit à grande échelle partout sur notre globe. C’est une fibre largement utilisée pour l’habillement et son nom est bien connu de l’utilisateur final. Toutefois, le déficit d’information laisse un vaste espace de communication pour le lancement d’une nouvelle marque engagée. La fibre de banane peut aussi faire de très beaux textiles, mais pour une novice, ce n’est pas si simple de se lancer le monde de la banane. Alors qu’avec le coton, c’est bien plus simple.

Le coton est donc la fibre la plus évidente pour commencer une collection textile responsable, parce que le coton est une fibre végétale naturelle, elle doit donc le rester jusqu’au contact avec votre peau.

Pour allier le Ying et le Yang du coton, le pour et le contre, Mars-ELLE fait le choix du tissu coton biologique.

Tissage : le choix du jersey

Choisir le jersey, c’est la décision « disruptive ». Du jersey BIO, vous voyez ça souvent ?

Et c’est bien dommage, parce que le jersey est une étoffe particulièrement simple à travailler tant pour des vêtements confortables que pour des réalisations plus « chics » (Aaaah, si nous pouvions encore demander à Coco ce qu’elle en pense ! ).

Avec Mars-ELLE, vous ne devez plus choisir entre votre envie de protéger l’environnement et vos envies de couture jersey ! Cette première collection est un retour aux sources.

Mais le jersey BIO nécessite aussi d’avoir un tissu 100% coton : pas une trace d’élasthanne dans le tissu. La logique de Mars-ELLE ne peut souffrir aucun compromis sur ces valeurs environnementales : le jersey de Mars-ELLE est donc 100% coton, 100% BIO.

Le jersey 100% coton a une élasticité moindre que le jersey de fibres mélangées (coton plus élasthanne) ou que le lycra. Il est moins nerveux.

Pas de panique, il ne vas pas se déformer jusqu’à garder une forme incongrue ! Mais quelques précautions de couture s’imposent ; comme de faire une piqure de soutient de l’encolure lors de la pose de parementures ou de cols. Rien de sorcier.

Pour le reste, le jersey est le tissu des T-shirts, avec un choix de grammage suffisamment élevé pour ne pas être transparent et suffisamment bas pour garantir légèreté et fraicheur en été. C’est un exercice subtil d’équilibriste que de choisir la tenue, le poids, et la résistance du tissu pour assurer douceur et maintien ! C’est le Ying et le Yang du jersey.

 

Cerise sur le gâteau, une finition anti-bouloche est appliquée au tissu de Mars-ELLE. Fini les T-shirts portés trois fois et qui ressemblent à un sapin de Noël pour « Poly Pocket » avec des mini-bouloches sous les bras ! Le jersey bio de Mars-ELLE est pensé pour le confort mais aussi pour résister aux frottements de la vie.

Environnement : jersey bio GOTS et la transparence.

Les certifications, c’est une jungle incroyable. En particulier pour le textile, vous pouvez aisément vous perdre entre les appellations et parfois les certifications durables, écologiques, biologiques, éthiques, etc.

Mars-ELLE ne fait aucun compromis sur ce terrain-là et a sélectionné la certification la plus élevée en termes de respect de l’environnement (de la culture à la production). En plus, cette certification garantit aussi le respect des personnes et de leurs conditions de travail.

GOTS est le choix le plus exigeant. La certification GOTS vous garantit des tissus biologiques et éthiques. Bien sûr, ça a un coût. C’est le Ying du Yang des questions environnementales et éthiques.

Mars-ELLE est aussi en chemin pour obtenir la certification GOTS en son nom propre. D’ici là, je mets à votre disposition les certificats GOTS du fournisseur, teinturier et imprimeur du tissu (sur demande à info@mars-elle.com).

Géographie : le choix de l’Europe

Notre continent a longtemps été un pôle d’excellence en matière de production textile, jusqu’au jour où la mondialisation a frappé le monde occidental. Mais ici et là, disséminés en Europe, il reste des producteurs de textile.

Mars-ELLE a décidé de travailler avec ces producteurs européens. Pas parce qu’ils sont passionnés ou nécessairement meilleurs ; mais parce qu’ils font perdurer un savoir-faire proche de nous.

Le coton cultivé loin d’ici, là où l’eau et le soleil sont plus généreux, a convergé vers la Grèce où il a été tricoté, teint et imprimé pour vous.

Et comme pour les choix environnementaux et éthiques, le choix géographique implique un coût plus élevé. Chaque choix est difficile ; il faut en être conscient et assumer les conséquences de chacun d’entre eux. Le Ying et le Yang, vous dis-je !

Mars-ELLE tissu biologique coton jersey organic fabric

Style : le choix des jersey imprimé (et de l’uni)

Je ne veux plus devoir choisir entre mes convictions écologiques, mon besoin d’avoir des vêtements unis dans ma garde-robe et mon plaisir incroyable de coudre des tissus à motifs. Ce sont deux éléments complémentaires, mon Ying et mon Yang (encore eux) : les unis de la sobriété et les motifs du plaisir !

Les jerseys BIO, ne sont pas légion. Les jerseys BIO à motifs le sont encore moins. Et les rares jerseys BIO à motifs sont bien trop souvent «layette-bébé-design ». Il est temps de vous faire PLAISIR sans compromis avec de beaux tissus, de beaux motifs et une certification BIO à toute épreuve.

Une couture toute simple réalisée avec un bel imprimé vous donnera sans effort un look affirmé et lumineux.

Les motifs, c’est l’occasion d’exprimer pleinement votre personnalité ! Lorsque vous cousez vos vêtements, vous avez la possibilité d’exprimer votre individualité et de mettre en évidence votre créativité. Les motifs sont un moyen de plus, un incroyable atout pour vous distinguer. Discrètement ou en look complet, ce qui compte c’est de vous exprimer et d’y prendre du plaisir.

Mais pas que de l’extravagance, les unis sont aussi de la fête. Parce qu’ils sont les meilleurs amis des motifs. Et pour pousser cette logique jusqu’au bout, les unis de Mars-ELLE sont assortis aux couleurs choisies pour les motifs. C’est la porte ouverte à la grande création !

 

jersey coton biologique vendu au mètre tissu bio motif bleuet bleu marine Mars-ELLE

 

Pour une fois le choix a été de ne pas choisir. On prend avec nous les motifs ET les unis !

Qualité et engagement : jusque dans les détails

Mars-ELLE s’engage jusque dans les détails. Votre jersey est BIO de bout en bout mais pas question d’oublier les aspects non-textiles : les enveloppes qui emporteront votre coupon jusqu’à vous sont produites à partir de papier recyclé, de même que les cartes qui se trouvent dans votre paquet.

 

Après tous ces choix, l’aventure peut enfin commencer avec les jersey bio imprimé et uni de Mars-ELLE disponibles uniquement sur la boutique en ligne!

Et j’ai incroyablement hâte de voir ce que vous allez réaliser avec les tissus de Mars-ELLE ! Voir ce qu’ils vous inspirent ?

Les tissus sont en prévente jusqu’au 30 juin. Attention, les motifs ont été produits en toute petite quantité.

Je reviens très vite pour vous parler de l’inspiration à la base de la création de cette collection et aussi pour vous raconter les premiers pas de Mars-ELLE et tout le travail réalisé en amont (si vous voulez ne rien rater, pensez à vous inscrire à la Newsletter)